Chroniques d’hiver en Corse

Au hasard des jours autour de Noël en plaine orientale et à Ghisoni, soleil neige fleurs verdure mer et vert et bleu tout en même temps.

Plage de Ghisonaccia en hiver

plage de Ghisonaccia
Plage de Ghisonaccia
Plage de ghisonaccia lumière cachée

Centre ville de Ghisonaccia panneau de la route des sens authentiques avec indication vers mon atelier sur la route de Ghisoni.

Ghisonaccia direction l’atelier panneau route des sens www.gustidicorsica.com

Myrte

Myrte

L’un des ânes de la troupe en bord de mer à Vignale, plage de Ghisonaccia.

âne du troupeau de Vignale à Ghisonaccia

Plantes grasses dans mon jardin

Aloes à Saint Antoine de Ghisonaccia

L’atelier en hiver

Atelier de la Méduse du Fium’Orbu en hiver

Sur la route de Ghisoni

route de Ghisoni

Ghisoni, place de la fontaine de Neptune.

Ghisoni lendemain de neige
Neptune, Ghisoni

Ghisoni, la place entre l’église et le Palazu

Ghisoni, l’église la place et U Palazu.

histoire de Myrte

grappa-myrte et perles bleues en pot à bouchon vert

Ce n’est pas la peine de me demander la recette, j’ai fait un mix prise de chou avec le wikipedia français et le wikipedia de Sardaigne car les exemples de dosages proportionnels en sirop des sites de recettes corse j’ai rien compris. Donc ce cru ci est un cru médusien très artistique à base de Grappa et baies de myrte Corse en vadrouille. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a et si c’est bon c’est bon si c’est pas bon c’est bon quand même. De toute façon à partir d’une bonne Grappa je ne pouvais pas faire du mauvais, et au moins c’est joli à voir. Reste à trouver une bonne excuse pour la goûter ….

Perles bleues en forme de baies de myrte avec feuilles vert-or. Pot récupéré avec bouchon customisé d’un gros cabochon jaune et méduse millefiori cerné de graines vertes.

perles baies de myrte
apprentie-grappa-mirto