Dessin « dal vero » San Giovannino

Dessin étude de main

22 novembre 2019 Il parait que ça se fait de moins en moins d’aller dessiner dans les musées, mais j’ai toujours été à contre courant 👻 Pas dès l’ouverture mais presque et en basse saison il n’y a pas grand monde, vers 11h la foule les groupes les scolaires sont arrivés et c’est devenu difficile, en plus les gamins venaient regarder la dame qui dessine au lieu d’écouter leur prof 🤨😂 J’avais déjà travaillé un bon moment et surtout bien mal à mes fesses gelées donc Ciao. J’ai emporté avec moi un peu de ce San Giovanni Battista 🥰💚😍 di Desiderio da Settignano (et Donatello) et je devrai y retourner pour pour mieux finir les ombres. Ce modèle est très difficile à saisir car il a une position en déhanché cachée par la peau de bête alors le dessiner et lui garder sa posture et son équilibre est un vrai défi, quand à la finesse infinie des traits et la douceur du marbre c’est quasi impossible à saisir avec un crayon … même avec deux crayons!

6 décembre 2019 De retour auprès de San Giovannino de Desiderio da Settignano pour un travail sur la main. J’ai du mal à faire les mains en général donc quoi de mieux que de m’imposer un modèle beau fin délicat et difficile. Maintenant que je regarde la photo, je vois clairement ce qui m’était si difficile à percevoir dans la lumière étouffée et intime de la pièce. Les ombres et la contre lumière en photo sont bien plus évidentes qu’en réel, d’où l’importance de dessiner un maximum « dal vero ». Aujourd’hui je n’étais pas seule au Bargello, nous étions quatre de la même classe de sculpture à croquer sur place, la contagion s’installe et c’est très bon signe!

Pour info: San Giovannino de Desiderio da Settignano est également attribué à Donatello. Le maître l’aurait commencé vers 1440 puis délaissé des années jusqu’à son retour à Florence quand il aurait chargé son élève de le terminer vers 1459. L’élève qui aurait dû assurer la relève mourut malheureusement avant le maître, laissant peu d’œuvres mais avec un trait commun d’excellence encore inégalé.

Dessin « Dal vero » étude de sculpture

Giro a l’Accademia di Firenze

Bientôt la rentrée et cette année pour moi aussi! Je vous emmène pour un tour intime à l’intérieur de l’Académie des beaux arts de Florence dans les salles de classe et une balade photo en ville. Ceci dit faire un tour à Florence n’est pas suffisant du tout car la ville mérite bien plusieurs jours ou même toute une vie. J’avais fait l’aller retour dans la journée début avril pour visiter l’Académie et une petite balade, donc je n’avais pris que quelques photos dont celles pour présenter ma « Giocondina ». Même si mon « Giro » était essentiellement dédié à la sculpture j’ai quand même craqué pour la cathédrale et les ruelles jusqu’au Ponte Vecchio. Je suis déjà venue plusieurs fois en ville, avec les enfants et avec mes parents et ces ruelles m’ont rappelé des souvenirs heureux remontant jusqu’à ce voyage du lycée avec le professeur d’Arts plastiques Jacques Véry qui disait :  » Cathy si les petits cochons ne te mangent pas on fera quelque chose de toi ». À l’académie la fonderie et le travail du marbre sont au programme dès la deuxième année, et la première année est consacrée aux apprentissages des fondamentaux comme le dessin anatomique l’histoire de l’Art et les cours de sculpture et de structure pour la sculpture entre autres. On ne cesse jamais d’apprendre, et où apprendre mieux qu’ici. Je crois qu’avec ces bases classiques solides j’aurai la liberté de me diriger où je veux en explorant aussi bien le figuratif que l’abstrait dans les arguments qui me tiennent à cœur et ne ferme aucune possibilité, ceux qui me connaissent bien savent que je m’intéresse à tout. Florence est un lieu propice à la beauté des Arts et cela force l’humilité, je me sens si petite devant ce qui m’attend, un peu comme ma mini Gioconda dans un monde de géants.
#firenze #accademia #corsicadiaspora

Neptune de Florence dit « Biancone » de Bartolomeo Ammannati et ses élèves dont Giambologna (neptune de Bologne) Piazza della Signoria

Il parait que ce gars là tout blanc est le portrait de Cosimo de Medici, non pas le gars en combinaison en bas de la photo mais le grand en haut! (photo1 ) .

Copie en plâtre du Neptune de Bologne de Giambologna
Copie plâtre Neptune Giambologna (piazza del Nettuno – Bologne)
Accademia Belle Arti di Firenze, série de modèles en plâtre
Loggia dei Lanzi, Persée et Médusa de Cellini
Giocondina Loggia dei Lanzi Firenze
Giocondina La Méduse du Fium’Orbu dans la Loggia dei Lanzi à Florence
Giocondina Loggia dei Lanzi sous le lion
Bibliothèque Belle Arti Firenze
Bibliothèque Belle Arti Firenze
Bibliothèque Belle Arti Firenze
Atelier de dessin Belle Arti Firenze
Atelier dessin Belle Arti Firenze
Atelier dessin Belle Arti Firenze
Atelier Sculpture Belle Arti Firenze
Atelier sculpture Belle Arti Firenze
Davide copie platee visage
Belle Arti Davide copie plâtre
Loggia dei Lanzi, Hercule et le centaure Nexus à droite.
Piazza della Signoria, Firenze.
Piazza della Signora, copie du David de Michelangelo dont l’original se trouve en musée.
Cattedrale Santa Maria del Fiore Firenze
Santa Maria del Fiore, Duomo (Brunelleschi) et tour de la cattedrale de Florence