L’éco-Tourisme en Corse Orientale, j’adhère!

Bonjour, Je viens d’accepter de soutenir ce programme et j’invite tous les partenaires ayant reçu la même demande en corse orientale à participer à cette chaîne bienveillante en écologie et pour la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel de notre plaine.

https://www.ecotourisme-corseorientale.corsica/fr/listings_details/artisans-et-producteurs/l-atelier-de-catherine_38.html

Je vous assure que c’est très simple, il faut trier vos poubelles et faciliter le tri à vos visiteurs en leurs donnant les consignes de la Comcom Fium’Orbu-Castellu et harceler vos amis pour qu’ils en fassent autant (mes amis se reconnaîtront), éclairer au led, utiliser des produits d’entretien naturels et sans impact sur l’environnement (ex d’atelier: savon de Marseille plutôt que le whitespirit pour laver les pinceaux!), tuer les fourmis à la poudre « BIO » et pas à la carabine (ça c’est mon challenge perso!!!), proposer un accueil favorisant l’échange culturel en proposant des produits authentiques et locaux, dans les grandes lignes c’est ça et que des engagements de ce type, de l’aide et du conseil sont apportés en cas de besoin.

La plupart d’entre vous font déjà tout ça et même plus alors il suffit de s’engager et de proposer à tous vos amis d’en faire autant.

Voilà je vous invite à participer surtout si vous avez reçu la communication cela signifie que votre activité est un atout majeur pour la réussite du programme, et même si vous n’êtes pas concernés par le tourisme même chez vous vous pouvez faire de même par compassion pour notre planète ou à circuit court pour notre belle plaine orientale.

Avec tous mes remerciements aux équipes en charge et aux écolos qui participeront.

Catherine Mienville Lanfranchi

#corsica #corseorientale #ghisonaccia #zerodechet #zerufrazu #odarc #gustidicorsica #stradadiisensi

Credit photo Odarc, voir carte associée sur www.gustidicorsica.com

Giro a Bologna

Neptune de Ghisoni 1856 et Nettuno di Bologna 1565

J’avais envie de voir Neptune  …. celui de Bologne pour changer un peu de mon chéri adoré de Ghisoni! Le temps n’était pas idéal pour des photos surtout équipée en amateur, mais le modèle bien que complètement nu a été très sage 😉 J’en ai profité pour faire un tour dans le centre historique de Bologne en commençant par la Piazza del Nettuno et en tournant dans le centre historique jusqu’aux immenses tours. Le Centro storico de Bologne est, comme dans la plupart des villes anciennes d’Italie, complètement fermé à la circulation sauf les tramways taxis et riverains ce qui rend le centre ville calme et respirable et idéalement propice à la promenade, tourisme shopping et farniente y sont rois. La réglementation d’affichage commercial est très stricte et nulle enseigne agressive ne vient brutaliser le regard laissant libre cours à l’imagination pour voyager dans le temps et se régaler de l’ambiance médiévale. Bien évidemment en Italie comme ailleurs la profusion de grandes surfaces commerciales dans les périphéries a endommagé sérieusement le tissu économique des centres villes, je dis « profusion responsable » car dans une mesure raisonnable la concurrence a son utilité. Cependant ici les centre-villes maintiennent de l’activité et des boutiques traditionnelles des boulangeries et autres échoppes de produits du terroir jonchent les ruelles en pierres et en briques. Une boutique de pâtes fraîches juste en face de celle de Dior et plus loin les bouquinistes sous le portique d’un palais. Bien sur ici le fait touristique établi sur toute l’année permet cette stabilité économique nécessaire à la survie des commerces de proximité, contrairement à certaines de nos cités balnéaires qui sont vidées dès octobre et qui deviennent des villes quasi mortes en hiver. Quand je me promène dans un « Centro storico » en Italie je me dis qu’on a encore beaucoup à apprendre de nos cousins historiques, et je dois avouer que le marché de Noël avec des producteurs et artisans locaux à l’intérieur du palais du Roi Enzo c’était vraiment très très classe!

Je recommande la lecture du WIKI à propos de la Fontaine (1563-65): https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_Neptune_(Bologne)

Piazza del Nettuno, Bologna
Neptune à Bologna
Piedestal
piédestal nettuno bologna
Nettuno Bologna
Fresques Lanterne Bologna
fresques blasons Bologna
Panoramique Centro storico Bologna Nettuno
escalier intérieur palais Bologna
Neptune depuis le haut de l’escalier du Palais
Intérieur du palais transformé en marché de Noël
portique médiéval lanterne Bologna Municipio
Portique lanterne villa médiévale Bologna
Tours Bologna
Portique commercial Centro storico bologna
Rarissime, villa médiévale à portique en bois, Bologna
Nettuno Bologna Bianco/Nero
Piazza del Nettuno, Bologna

Balade en Corse orientale l’hiver

Après « Ici pèches » et « ici raisin » en été et en hiver les « Ici clémentines » et « ici oranges », voici un nouveau panneau « ICI ATELIER ». Après un automne pluvieux nous avons eu un Noël bleu et vert, idéal pour faire de belles photos. Parfois, un jour de brouillard tente sa chance et créé une lumière étrange, puis disparait bien vite pour laisser place au bleu. Cette année les oliviers et le myrte sauvages ont comploté sur la taille de leurs fruits et les baies sont quasi identiques, attention de ne pas mettre les olives dans l’eau de vie je ne crois pas que ça soit bon! La quantité de trèfles dans le jardin a transformé le désert en Irlande, et les arbres à feuilles caduques jalousent les agrumes dans un paysage contrasté. La seule expo extérieure que j’ai faite en période de Noël a été un désastre, mis à part les rencontres avec les exposants qui sont des gens super et le plaisir d’écouter les jeunes chanter,  j’ai eu froid et pas un chat! De nos échecs on tire des leçons. Pourtant déjà il y a des années j’avais fait en Italie un marché de Noël et j’avais eu si froid que la somme gagnée ce jour là avait été dépensée en sirop antitussif en spray nasal et en anti-inflammatoires le lendemain, j’avais dis alors « jamais plus! ». Pensant qu’en Corse avec le soleil j’aurai eu moins froid, c’était sans compter l’humidité et l’immobilité, là encore le peu récolté est parti le lendemain à la pharmacie. Fort heureusement les vacances de Noël c’est aussi et surtout une série de journées de promenades, de famille et d’excès gastronomiques ….. Je vous épargne les photos d’excès mais voici quelques images de mes balades en #corseorientale à #ghisonaccia et à #ghisoni prises en cette fin d’année 2018. Du bleu du vert et plein de couleurs à l’atelier ainsi que des fruits et des coquillages ….
Meilleurs voeux à tous pour 2019.

PS:Abonnez vous à mes publications pour ne rien perdre des nouveautés et tout savoir sur les prochaines collections, je vous remercie de votre fidélité de vos « likes shares & comments » et à très bientôt …
Catherine
www.medusa.corsica

ici atelier 😉
Il vaut mieux téléphoner avant de venir car ….
Matin de brouillard, lumière étrange …
Le manège et le jardin
coquillages
reflet au jardin
pierre ponce mega énorme
matière étrange pierre de rivière
le baiser
Plage en hiver
31 décembre 2018
Panoramique plage
Porte sud chauffage hivernal
version hivernale de l’atelier
Reflets sur bras de mer à Pinia

Neptune de Ghisoni en hiver au soleil
Neptune Ghisoni 2019 janvier
Quand l’olivier sauvage et le myrte complotent sur le calibre du fruit!
Panoramique plage et bras d’eau Ghisonaccia
Promenade père-fils à contrejour
citadelle de Bastia vue du ferry
citadelle de Bastia
« être cool » définition en image