sculpture elfe des bois en fimo-air fimo-soft bois flotté et peinture

fimo-air_sculpture
elfe des bois en fimo-air fimo-soft bois flotté citronnier et peinture

En rentrant de Corse à Pâques j’ai rapporté du bois flotté en quantité suffisante pour faire une charpente. Le problème du bois flotté, c’est que j’en ai tellement vu dans les boutiques déco que je n’arrive pas à trouver l’idée à contre courant qui me donnerait la satisfaction de jouer avec, et ne cherchez pas à m’en donner si l’idée vient d’ailleurs je ne l’exploite pas … la peste de méduse! Continuer la lecture de « sculpture elfe des bois en fimo-air fimo-soft bois flotté et peinture »

Texture fimo à faire soi même

Idées pour fabriquer vos textures vous même et différencier vos fonds des textures du commerce pour créer de façon encore plus personnalisée.

TEXTURE EN LINOLEUM

Avec l’aide de gouges de gravure, le plastique se grave très facilement. C’est une technique utilisée pour la gravure et l’imprimerie de dessins à l’encre sur des grandes surfaces. C’est encore plus facile dans le plastique spécial gravure que l’on trouve dans les boutique beaux arts, mais un bon vieux bout de linoléum peut faire l’affaire.

TEXTURE EN BOIS

Dessiner un motif au crayon sur du bois. Graver à l’aide d’un multi tours (type dremel), pointe fine pour les traits à creuser et changer de pointe pour creuser plus. Essayer avec de la pâte polymère pour voir si le dessin en relief vient bien et changer avec une pointe en pierre pou lisser les motifs et les arrondir (pointe type meule en pierre). Puis essayer de nouveau avec la pâte pour vérifier. La pâte ainsi texturée ne doit pas accrocher en se retirant. On peut aussi relever des motifs sur des choses déjà sculptées comme ce cadre de photo.

TEXTURE EN « n’importequoi »

Faire des ziguiguis en fil de fer, le mettre le plus à plat possible soit de façon aléatoire soit en formant un motif précis. Coller et clouer sur un support en bois. J’ai choisi des clous bombés pour faire des motifs creux ronds.

TEXTURE EN PÂTE DAS

Prendre de la pâte d’argile à séchage à l’air, à modeler comme de la terre avec des outils (couteaux mirettes) et à lisser au pinceau mouillé. Étirer la pâte au rouleau et dessiner grossièrement un motif avec une pointe. Sculpter le motif à l’aide des couteaux et pointes différentes au choix. Lisser avec un pinceau fin mouillé pour réparer les coups prononcés dans la pâte et arrondir un peu les angles. Repasser à la pointe courbe les traces qui auront été trop effacées au pinceau. J’ajoute des petits ronds avec un bouchon de bic. laisser sécher à coeur, retourner de temps en temps la planche pour sécher également le dessous. Je conseille une précouche de fondo gesso avant de peindre à l’acrylique. Pour la solidifier et la rendre utilisable en moulage, sachant que vous allez écraser de la pâte dessus, je conseille de choisir un vernis très résistant ou de la résine à appliquer au pinceau. (voir tuto résine)

Amusez vous bien!