Les fourmis

Ce matin en arpentant mon jardin à la recherche de fourmis j’ai pensé à Mr Tweedy de Chicken Run qui était persuadé que les poules complotaient car elles étaient trop sages et top discrètes pour être innocentes. Oui, Mr Tweedy avait raison car ses poules complotaient aussi bien que le font mes fourmis. Mes fourmis et moi c’est une vielle histoire, les fourmis des autres je ne sais pas mais les miennes je les connais. Quand je ne les vois pas c’est qu’elles complotent. Forcément comme cela fait des années que j’essaie de les tuer il ne faut pas s’étonner d’une riposte, et quand tu ne vois pas ton ennemi c’est que tu es mal, très mal. Déjà enfant un de mes jeux favoris était la grande inondation de la fourmilière géante du milieu de la place à l’aide du tuyau d’arrosage. Pourtant elles n’étaient pas vilaines celles ci, elles étaient grosses et assemblaient les teignes en monticules terreux sans vraiment nuire aux maison. Les nouvelles fourmis on muté, plus petites et bicolores, se sont des comploteuses, en plus elles mordent, des monstruosités de malice pour passer entre les pierres sous le crépit et sous la dalle, pour sortir à des endroits impossibles. J’avais lu sur internet que le marc de café était un poison pour elles, j’ai donc cessé de le jeter au composteur pour le jeter sur les fourmilières. Sans haine particulière, juste pour les tuer simplement, et qu’elles cessent enfin de manger le torchis de l’atelier et le ciment de la maison, en crevant les petits ronds de café usé d’une fourmilière à l’autre lors de mes promenades assassines. Aujourd’hui j’ai fait la visite de contrôle, et les fourmilières sont abandonnés tels nos villages sans route après le tarissement des sources. D’abord on pourrait se réjouir, à savoir que probablement les fourmis sont mortes. Mais non. Elles complotent. Et un jour ou je ne m’y attendrai pas, en un lieu surprenant, elles vont surgir comme de la lave d’un volcan pour se venger, et me tuer les nerfs.

Balade en Corse orientale l’hiver

Après « Ici pèches » et « ici raisin » en été et en hiver les « Ici clémentines » et « ici oranges », voici un nouveau panneau « ICI ATELIER ». Après un automne pluvieux nous avons eu un Noël bleu et vert, idéal pour faire de belles photos. Parfois, un jour de brouillard tente sa chance et créé une lumière étrange, puis disparait bien vite pour laisser place au bleu. Cette année les oliviers et le myrte sauvages ont comploté sur la taille de leurs fruits et les baies sont quasi identiques, attention de ne pas mettre les olives dans l’eau de vie je ne crois pas que ça soit bon! La quantité de trèfles dans le jardin a transformé le désert en Irlande, et les arbres à feuilles caduques jalousent les agrumes dans un paysage contrasté. La seule expo extérieure que j’ai faite en période de Noël a été un désastre, mis à part les rencontres avec les exposants qui sont des gens super et le plaisir d’écouter les jeunes chanter,  j’ai eu froid et pas un chat! De nos échecs on tire des leçons. Pourtant déjà il y a des années j’avais fait en Italie un marché de Noël et j’avais eu si froid que la somme gagnée ce jour là avait été dépensée en sirop antitussif en spray nasal et en anti-inflammatoires le lendemain, j’avais dis alors « jamais plus! ». Pensant qu’en Corse avec le soleil j’aurai eu moins froid, c’était sans compter l’humidité et l’immobilité, là encore le peu récolté est parti le lendemain à la pharmacie. Fort heureusement les vacances de Noël c’est aussi et surtout une série de journées de promenades, de famille et d’excès gastronomiques ….. Je vous épargne les photos d’excès mais voici quelques images de mes balades en #corseorientale à #ghisonaccia et à #ghisoni prises en cette fin d’année 2018. Du bleu du vert et plein de couleurs à l’atelier ainsi que des fruits et des coquillages ….
Meilleurs voeux à tous pour 2019.

PS:Abonnez vous à mes publications pour ne rien perdre des nouveautés et tout savoir sur les prochaines collections, je vous remercie de votre fidélité de vos « likes shares & comments » et à très bientôt …
Catherine
www.medusa.corsica

ici atelier 😉

Il vaut mieux téléphoner avant de venir car ….

Matin de brouillard, lumière étrange …

Le manège et le jardin

coquillages

reflet au jardin

pierre ponce mega énorme

matière étrange pierre de rivière

le baiser

Plage en hiver

31 décembre 2018

Panoramique plage

Porte sud chauffage hivernal

version hivernale de l’atelier

Reflets sur bras de mer à Pinia

Neptune de Ghisoni en hiver au soleil

Neptune Ghisoni 2019 janvier

Quand l’olivier sauvage et le myrte complotent sur le calibre du fruit!

Panoramique plage et bras d’eau Ghisonaccia

Promenade père-fils à contrejour

citadelle de Bastia vue du ferry

citadelle de Bastia

« être cool » définition en image

La Chapelle de Saint Antoine

Chapelle de Saint Antoine le 26 décembre 2018

Construite à la place de la maison de Jeanne chez qui j’allais souvent en visite il y a bien longtemps, à l’époque il me fallait soulever les genoux très haut pour monter les marches en pierres et dans mon souvenir tout était grand, pourtant …. La nouvelle chapelle accueillera Saint Antoine et sera entourée d’une place, une façade en pierres est prévue, et la mise ensemble de la place avec la salle des fêtes dans l’ancienne école également. Pompée Costantini le président de l’association et son équipe de bénévoles ont organisé des collectes des soirées et la vente de produits dérivés « U SANT’ANTONE » dont ces casquettes que vous pouvez encore acquérir pour participer. La mairie de Ghisonaccia participe au projet sur la partie publique de la place, mais tout ce qui concerne la partie dédiée au culte c’est grâce aux dons. Maintenant que la chapelle est construite, j’espère qu’il y aura quand même encore des soirées d’été à la salle des fêtes, soirées ou on mange bien en bonne compagnie et ou les jeunes chantent car prier c’est bien mais faire la fête aussi!

Pour en savoir plus je recommande l’article de Corse matin à lire ici:
https://www.corsematin.com/article/article/saint-antoine-aura-sa-chapelle-grace-aux-dons-de-tous

Je recommande aussi de relire cet article à propos du hameau de Saint Antoine que j’ai fait en 2017  http://www.medusacorsica.com/2017/08/saint-antoine/

Saint Antoine

#ghisonaccia #saintantoine #corsica #corseorientale

Chapelle de Saint Antoine en août 2018

Casquettes à achter à Pompée Costantini de Saint Antoine

Article de presse Corse Matin du 24 octobre 2018

Photo du 7 juillet 2018 en pleine construction

Chapelle de Saint Antoine le 26 décembre 2018