À la découverte du sculpteur Giuseppe Graziozi à Modena

C’est par hasard que je l’ai rencontré lors d’une promenade à Sassuolo (cité du carrelage) là au fond d’une place du centre historique je vois un bronze sublime aussi beau et moderne qu’un Rodin rien à voir avec le mobilier urbain basique, je le contemple un moment et me demande qui a fait cette merveille. C’est au musée de Modena que je retrouve son esquisse en plâtre dans la galerie dédiée à Giuseppe Graziozi où elle est loin d’être la plus belle.

Plâtres argiles et bronzes des esquisses et des originaux et quelques toiles et dessins sont regroupés dans un antre dédié à la sculpture. Ses oeuvres de jeunesse représentent des moments de vie dans les champs et à la maison, et la sensibilité qui en émane est d’une grande beauté. Nombre de fontaines de la ville de Modène et d’autres cités italiennes accueillent ces bronzes figuratifs. Certaines oeuvres abordent des thèmes classiques, et au fond de la galerie caché derrière tout le reste se tient l’équestre qui au lieu d’être un exploit technique est réduit à une « oeuvre fasciste. Graziozi le sculpteur talentueux qui s’il n’avait pas sculpté Mussolini aurait pu avoir un réel succès au delà des frontières de l’Italie et éclairer d’avantage son siècle. Devant une telle critique je m’interroge: un artiste doit-il être jugé sur son talent ou sur ses commissions? Quand j’écoute mes sens et les battements de mon coeur en regardant certaines oeuvres de Graziozi, je n’entends autre chose que de la finesse de la beauté de la sensualité du respect et une immense tendresse, la seule sculpture que je trouve froide c’est celle de la statue équestre et pourtant j’aime les chevaux. J’ai pris quelques photos dans cette galerie pour vous montrer ce qui m’a émerveillé des plâtres et argiles, peut être vous comprendrez en regardant ces images en quoi tout ceci est beau. En suivant la carte des fontaines à Modena je suis allé à la chasse aux oeuvres, parcours esthétique à la recherche d’une certaine beauté urbaine. 

Quelques images à suivre que je partage avec vous, dont les deux premiers sont mes coups de coeur: « La Lupa » la louve et  » Il Figlio della Gleba » le fils de l’esclave.

Notes: Né à Savignano sul Panaro en 1879, décédé à Firenze en 1942. Admirateur de Rodin et de Millet, ses sources d’inspirations sont essentiellement liées à la campagne d’où il vient et du monde paysan. Prof de sculpture à Milan Florence et Naples. Wiki italien : https://it.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Graziosi
Carte interactive de Modena Graziozi Arround http://www.graziosiaround.it

 » Il Figlio della Gleba » (fils d’esclave) Musei Civici di Modena Gipsoteca Graziozi
« il figlio della gleba » détail
« La Lupa » 1906-1912 ( louve) Musei Civici di Modena Gipsoteca Graziozi
« La Lupa »
Graziozi « Putto con l’oca » 1931, originale alla gipsoteca copia in piazza XX settembre
Graziozi « L’Erbivendola » 1931, fontana del mercato Albinelli Modena
« Il fante di Sassuolo » Ai caduti della prima guerra mondiale G.Graziozi 1921, Piazza Garibaldi Sassuolo
« Susanna » gipsoteca Graziozi Modena
« All’opera » Gipsoteca Graziozi Modena
Il Fonditore médaille de bronze à l’expo universelle de paris 1899, bronze gipsoteca Graziozi Modena
« Al Sole » 1919, gipsoteca Graziozi Modena
Salle du Musée Civique de Modena, gipsoteca Graziozi
Salle du Musée Civique de Modena, gipsoteca Graziozi
« Fontana dei due fiumi » 1936-38, Graziozi, Largo Garibaldi Modena
Fontana della Ninfa
« Fontana della Ninfa », Graziozi, Piazza san Giacomo Modena
Compilation Giuseppe Graziozi

Gusti di Corsica, Strada di i sensi.


La route des sens authentiques de Corse, Strada di i sensi, est un programme géré par l’Odarc (office du développement agricole et rural de la Corse) qui a mission de valoriser les acteurs du patrimoine ayant leur activité dans des zones parfois très peu fréquentées, en les regroupant par zone géographiques sur des « parcours touristiques » recommandés. Chaque « route » allie ainsi sur un même programme aussi bien des producteurs des restaurateurs des agriculteurs des fermiers des artisans et des hébergements de charme entre autres. Ces professionnels sont sélectionnés sur des critères qualitatifs exigeants ce qui assure aux partenaires de contribuer à la mise en valeur d’un ensemble cohérent, et offre une garantie aux visiteurs d’acheter des produits de qualité dans un cadre authentique tout en visitant des régions superbes. Ces routes sont accessibles sur la carte interactive du site internet www.gustidicorsica.com, et sur des brochures disponibles dans les offices de tourisme.

Nouveau cette année: Une méduse a été ajoutée à la route « Corsica livantina » en 2017, de mi juin à mi septembre j’ouvre mon atelier aux visiteurs sur rendez-vous.

Carte de Corse interactive, chaque point correspond à une activité, cliquez et voyez apparaître les informations.
http://www.gustidicorsica.com/maps.php?lang=fr

 

Le point violet à St Antoine c’est moi 😉

Abonnez vous et pour ne rien manquer cliquez sur « voir en premier »

Duomo di Modena

À chaque fois que je vais à Modène je suis sous le charme. La ville du moins le « centro storico » est préservé dans son unité visuelle et artistique, les boutiques doivent respecter le décor et rien ne vient jurer avec les teintes traditionnelles. La plupart des rues centrales sont réservées aux piétons et cycles et aux seuls transports en commun, les jours de fête et le dimanche après midi tout est ouvert et c’est bondé. L’ambiance animée des cafés et de la ville typique italienne est concentrée autour du Duomo, ce qui rend la balade encore plus sympathique car on peut y marcher des heures sans jamais avoir fait le tour, et je vous dis pas les belles choses dans les boutiques! Sans conteste c’est le Duomo qui rafle tous les regards avec sa Ghirlandina toute proche, la couleur la matière la lumière et les sculptures de l’ensemble en font une oeuvre dont on ne se lasse pas. Les lions roses de la Piazza Grande sont rarement libres pour la photo car il y a quasi toujours quelqu’un assis à cheval dessus, moi même j’avoue avoir déjà craqué. Pour en savoir plus je recommande la lecture des Wikis suivants: https://fr.wikipedia.org/wiki/Cathédrale_de_Modène est un article complet niveau historique et je recommande de lire la suite sur la page dédiée au sculpteur des reliefs Wiligelmo et celle dédiée à la genèse.

Duomo di Modena, impressions matin et soir
Via Lanfranco, Duomo di Modena, entre le Duomo et la Ghirlanda (campanile)
Duomo di Modena, porte sur la Piazza Grande, lions roses.
Duomo di modena, la GHIRLANDINA (campanile)
Lions de la facade du Duomo, Modena.
Facade du Duomo di Modena.
Piazza Grande, marché des antiquaires.
Largo Garibaldi, vue vers via Emilia et la Ghirlandina du Duomo, Modena
Via Emilia, les arcades commerçantes.
Via Emilia, Modena.
Plafond sous les portiques de la Via Emilia, Modena.
Piazza Duomo, juste devant la façade.
Piazza della Pomposa, Modena
Voie romaine, Modena ville romaine sous le nom de Mutina.
Les lions du Duomo de Modena, enfin presque tous!