Travaux d’Hercule

Solidarietà musei chiusi, oggi si condivide arte.
Ultimo allievo di Donatello e maestro di Michelangelo, Bertoldo di Giovanni fu scelto da Lorenzo il magnifico per aprire l’accademia d’arte di Firenze nei Giardini Medicei di San Marco. Aveva pensato a Leonardo ma era via, scegliere l’ultimo allieve di Donatello come maestro era un modo di assicurarsi della linea giusta ad offrire ai giovani scultori.

Solidarité avec les musées fermés, aujourd’hui on partage de l’art.
Dernier des élèves de Donatello et maître de Michelangelo, Bertoldo di Giovanni fu choisi par Lorenzo le magnifique pour fonder l’académie de Florence nommée alors les «Jardins Médicis à San Marco ». Il avait pensé à offrir le poste à Léonard Da Vinci mais il n’était pas disponible, choisir le dernier des élèves de Donatello comme maître était un moyen de s’assurer de la continuité dans la meilleure ligne artistique à offrir aux jeunes sculpteurs.

1470-75 Ercole a cavallo. Museo della Galleria Estense di Modena.
Statua equestre perche era un uomo nobile e di potere, presenza della ghirlanda segno di natura collega la figura con la terra e col mondo degli uomini, guarda in alto dietro siccome ricevesse segno di una presenza spirituale ciò che lo collega con il divino. Tutto in quello Ercole significa potere eleganza nobilita e alta spiritualità, una degna figura del rinascimento. Sarebbe stato un regalo dalla parte di Lorenzo Di Medici al Duca Ercole I della famiglia all’origine del museo Galleria Estense di Modena.
Statue equestre pour un homme noble et de pouvoir, la présence de la guirlande de fleurs signe de nature relie la figure à la terre et au monde des hommes, il regarde vers le haut derrière lui comme pour recevoir un signe de présence divine. Tout dans cet Hercule signifie pouvoir élégance noblesse et haute spiritualité, une digne figure de la renaissance. Il aurait probablement été offert par Lorenzo Di Medici au Duc Hercule Ier de la famille à l’origine du musée Galleria Estense di Modena.

Ercole a cavallo, Bertoldo di Giovanni 1470-75 Modena, Galleria Estense


Giro a Milano, Preraffaeliti

Pas une grande file d’attente comme on peut en subir devant d’autres expositions contrairement à ce que je craignais étant donné la rareté de l’évènement, et même le Palais Royal de Milan j’ai eu du mal à trouver la porte d’entrée car Vuitton a posé un énorme bloc carré blanc opaque juste devant pour une campagne de publicité Fashion aux pieds du Duomo qui franchement est aussi pertinente en ce lieu qu’une publicité de lessive au beau milieu d’une oeuvre cinématographique. Je vous épargne donc la vue massacrée de cette place pour ne montrer que ce qui compte vraiment, le prêt temporaire en provenance d’Angleterre de ces oeuvres exceptionnelles et quelques images du magnifique Duomo di Milano. Il faut connaitre ce mouvement artistique très British qui ne compte que quelques artistes, car malgré l’humilité spacio-temporaire la portée en beauté en poésie et en émerveillement est énorme. Vous avez tous déjà admiré au moins une oeuvre, soit en illustration d’un texte, ou sur un objet Kitch sur lequel figure une peinture. Pouvoir admirer de visu et même approcher si près à voir le trait de crayon ou le sfumato à la DaVinci était magique, j’ai même mis mes lunettes pour ne rien manquer! Bien sur ce qui rend si particulier ce mouvement artistique est la démarche commune qui consiste à raconter quelque chose en s’inspirant des grands thèmes soit spirituels soit littéraires, en introduisant des faits personnels à leur représentation. Chaque oeuvre raconte un moment de la vie de l’auteur en même temps qu’une autre histoire, un deuil personnel par exemple dans la représentation d’une figure historique, et la symbolique des objets des couleurs et de la structure parfois même du tableau ont une important capitale dans la compréhension. Je vais vous montrer juste quelques morceaux choisis que j’ai pu photographier à l’expo, vous allez de suite comprendre pourquoi j’adore.

John Everett Millais, Ofelia, 1894
Frank Cadogan Cowper, Sainte Agnes, 1905
Dante Gabriel Rossetti, Beata Beatrix, 1864-70
John William Waterhouse, cercle magique, 1886
John William Waterhouse, Dame de Shalott, 1888
Duomo di Milano, Porte
Duomo di Milano, détail
Duomo di Milano, détail
Duomo di Milano
Duomo di Milano