Ritratto di Leo in BD

Sguardo tramite app sul ritratto Leo
giro attorno al ritratto di Leo in aula di scultura

Prima di pubblicare il ritratto finito, condivido questo video in cui lo si vede a tutto tondo con un filtro automatico che ne modifica l’aspetto e di conseguenza l’approccio visivo. Ci possiamo chiedere in che modo il video e il programma utilizzato per modificarlo influisce sulla nostra percezione di un opera d’arte. Secondo voi ciò che vediamo ora è ancora una scultura oppure un personaggio di cartoon?

Avant de publier le portrait fini, je partage cette vidéo dans laquelle on peut le voir sous tous les angles avec un filtre visuel automatique qui en modifie l’aspect et par conséquent l’approche visuelle. On peut se demander en quoi la video et le programme utilisé pour en modifier l’aspect influe sur la perception d’une oeuvre d’art. D’après vous ce que ce l’on voit est encore une sculpture ou un personnage de bande dessinée?

Medusa terra cotta

medusa terre cuite bas relief
Bassorilievo testa di Medusa in terra cotta
Bassorilievo medusa e studio della mano di Don Marc, in classe 2021
sculture cotte bassorilievo medusa studio della mano di Don Marc e “manifesto” 2020

Bas relief réalisé en janvier 2020 en classe de techniques de la sculpture. Pour voir l’article précédent aller sur « bas-relief medusa » il contient les images de la progression en argile et de la copie en plâtre par moule à forme perdue. L’étude de la main de mon fils et la sculpture « manifesto » ont aussi été cuites et sont désormais officiellement finies! Alors j’aime les photos noir et blanc mais avec la cuisson j’avoue que cet orange est fascinant, l’aspect brique simple et antique apporte un touche de naturel à la sculpture et une dimension écologique et intemporelle bien agréable. Au départ la méduse je voulais la passer en deuxième cuisson pour une teinte céramique mais je la laisse comme ça, j’ai un coup de coeur elle est trop belle en terre, pas de maquillage fashion sur ce qui est beau tout nu.

Scuola a turno

scultura “manifesto” stato d’anima in lockdow fatta nel 2020 cotta a febbraio 2021

Siamo felici lo stesso, ma bisogna ammettere che dobbiamo sbrigare le sculture, non si prende nemmeno il tempo di pisciare. Ieri ho finito un ritratto, e osservando le foto vedo solo che erano necessarie ancora ore di lavoro. Questa fotografia, scattata dopo l’uscita dal forno delle mie opere dell’anno scorso, mette in scena la scultura fatta durante il lockdown di primavera 2020 che rappresenta una scultura rotta alla quale è stato vietato di “andare” “fare” “pensare” , che ora serve di modella in aula siccome fosse ormai una normalità di soffrire di divieti. Il modello nuovo : fare turni correre e sacrificare lezioni. La presenza delle Nike un aula ha un importanza di significato nell’immagine, un ruolo, un messaggio, il ricordo di ciò che fu una vittoria che ora predomina nella nostra speranza. L’arte deve interpellare, non solo i sensi con l’estetica ma anche e direi sopratutto il cuore con lo spirito.

L’école à tour de rôle. Nous sommes heureux quand même, mais il faut admettre que nous devons nous dépêcher avec les sculptures, sans même prendre le temps de pisser. Cette photographie, prise après la cuisson de mes œuvres de l’an dernier, met en scène la sculture faite pendant le confinement de printemps 2020 qui représente une sculpture cassée a qui on a interdit “d’aller” de ”faire” et de ”penser”, et qui à présent sert de modèle en salle comme si dorénavant il serait “normal” de souffrir d’interdits. Le nouveau modèle : aller en cours à tour de rôle courir entre les cours et l’ordi et sacrifier certaines leçons. La présence de la victoire de Samothrace dans notre salle de cours a une signification importante dans l’image, un rôle, un message, le souvenir de ce qui fut une victoire prédomine désormais dans notre espérance. L’art doit interpeller, pas seulement les sens grâce à l’esthétique mais aussi et je dirais même surtout le coeur avec l’esprit.