jeux de lumières sur l’argile

L’argile c’est magique, même une fois fini sec et intouchable la créativité s’étend à travers la photographie et les jeux de lumières.

jeux de lumière sur le même relief, impressions différentes

jeux de lumière visage, lumière ascendante
Jeux de lumière visage, lumière descendante
construction visage de méduse

jeux de lumière et de reflets sur crâne de dragon
crâne de dragon sur miroir de profil, jeu de lumière par la droite

Sculpture tête de Méduse

Tête de Méduse devant Neptune à Ghisoni

Défi plaisir et prise de tête que de créer une sculpture à la volée juste avant Artissima en plein mois de juillet avec la chaleur qui sèche l’argile polymère la fait craquer en plein séance de modelage, en est sorti cette tête de Méduse. J’avais déjà le motif créé pour le caméléon du défi précédent, et sa teinte correspondait exactement à ce dont j’avais besoin pour un effet peau de serpent. La forme de la tête est ronde et un peu plate, je me suis inspirée de différentes formes de têtes. Pour en citer quelques unes, la finesse de la Méduse de Bernini est selon moi inégalable, l’expression de celle de Carvavage m’impressionne, et la mort dans regard clos de celle de Cellini de la piazza della Signoria de Florence a quelque chose de calme et l’envoûtant. Sans oublier cette version à Modena de Carlo Aureli qui se trouve dans la cour intérieure de la mairie qui a servi à Versace pour son logo. Si ce n’est pas la plus belle de toutes ce sera la plus intime pour moi, celle de Ghisoni en métal rouillé qui orne un point d’eau du village. Au début quand j’ai fait le visage j’ai d’abord pensé modeler un regard de type vide et uni, puis j’ai changé d’avis et préféré utiliser le dessin pour donner de l’écho aux serpents mais aussi pour accentuer l’effet pétrifiant en rapport avec la symbolique du pouvoir de la gorgone. Ce type de travail j’y songe longtemps à l’avance et ne me lance que lorsque je suis sûre de ce que je veux, le plus difficile consistant à concrétiser l’idée au bon moment. Il y en aura surement d’autres car ce thème n’a pas fini de m’inspirer.
J’ai regroupé dans cette vidéo les étapes de création à l’atelier de Saint Antoine pour montrer l’envers du décors et vous dévoiler un peu de technique, et le shooting photo à Ghisoni pour le plaisir de la balade. CML

https://fr.wikipedia.org/wiki/Persée_tenant_la_tête_de_Méduse_(Cellini)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Méduse_(Le_Caravage)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Méduse_(Le_Bernin)

https://www.comune.modena.it/salastampa/archivio-comunicati-stampa/2018/7/la-testa-di-medusa-da-modena-alla-campagna-di-versace#prettyPhoto

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un Rython?
making of rython tête de Méduse
Tête de Méduse à la foire de la bière à Ghisoni
Tête de Méduse sur un miroir avec jeu de reflets
Tête de Méduse devant la fontaine à tête de Méduse à Ghisoni
millefiori utilisé sur les serpents et les yeux

Argile au Museo Civico di Modena

J’aimerais vous dire que c’est facile, mais non ça ne l’est pas! En fait la terre par rapport à l’argile synthétique c’est complètement différent et bien plus capricieux! Ça me fait penser à cette réplique de Star Wars « tu dois désapprendre tout ce que tu as appris ». J’ai mis une bonne heure à patouiller avant de comprendre la règle du jeu, le bon taux d’humidité pour que les parties s’ajoutent bien sans craquer, que la structure soit assez dure pour ne pas céder en la tournant pour travailler d’un côté puis de l’autre et encore assez souple pour suivre mes modifications sans craquer. Partir de la forme ronde d’un bol vers un crâne à museau allongé m’a intéressé car j’ai pu tester les limites de la terre face aux exigences « de la force » car c’est loin d’être du chewing-gum! Je me souviens du potier de Taravu qui en quelques minutes tourne un vase comme moi je mange une glace, pour arriver à ce niveau y’a du boulot! Depuis quelques jours je suis inscrite à un cours du soir organisé par le Musée de Modena en partenariat avec Robby Paltry sculptrice, et j’apprends pas à pas les différentes techniques et propriétés de la terre. C’est en cours que j’ai fait le bol que j’ai rapporté à la maison que j’ai ensuite travaillé sur trois jours, je n’ai pas osé faire souffrir davantage la matière après tout je débute! Vivement le prochain cours!
Première boule de terre = un crâne de dragon

D’un bol à un crâne de dragon, technique du colombin ajouts et barbotine
premières empruntes au cours du soir, avec Robby Paltry et une autre participante au cours du soir

Photos prise après quasi deux semaines de séchage =

Photos prise après quasi deux semaines de séchage