Le Baiser Bacio Kiss Basgiu …

Sujet : « Etudier les différentes interprétations du baiser dans des mouvements et expressions artistiques différents, et créer un relief ou semi-relief pour représenter de façon figurative ou abstraite notre propre version. Le mot « baiser » au sens « embrasser » du terme à ne pas confondre avec le mot « fuck » 😉 Technique libre mixed media ok, soyez créatifs …. » Comme muses de départ pour plancher on avait le choix: Canova qui est absolument divin comme toute l’oeuvre de Canova en fait, Klimt est beau mais j’en ai marre de le voir ça me saoule tellement on le voit partout, Hayez est délicat et romanesque comme on imagine un premier baiser reçu à l’adolescence, Rett Butler …. y’a mieux …. ça ne vieillit pas aussi bien que ça, Doisneau à la parisienne vite fait sur les clous comme toute la vie là bas, Magrite qui cache sous les draps ce à quoi ils pensent en s’embrassant, Brancusi mon préféré!

Pour ma part j’ai complètement craqué sur cette sculpture de Brancusi qui existe en plusieurs versions et qui à chaque fois me séduit, je suis partie de cette idée d’un volume unique pour deux êtres. Dans la réalisation de ce thème j’ai choisi d’ajouter une expression nouvelle à ma série de Rythons, avec ce baiser d’apparence drôle aux couleurs amusantes. La femme est en robe de peau de caméléon et à chignon jaune néon/fluo. L’homme est en jean et T-shirt noir avec une coupe punk verte. Si j’ai délibérément évité de dessiner la séparation sur la partie visage c’est pour représenter l’union du baiser de façon abstraite alors que tout le reste est figuratif, le sujet est volontairement absent du visuel on le devine. L’intérieur du Rython est un pot de yaourt en verre à travers duquel on peut voir des motifs colorés non séparés en deux parties mais unis en cercle autour du mot LOVE, la forme intérieure a donc également une signification comme un unique écho de ce duo construit sur une alcôve.

Image officielle sur fond or, image officieuse en GIF de danse rigolote comme un slow en accéléré, shootingphoto au château de Formigine en Italie, original sur mon bureau pour un bon moment il me plait trop !!!!!!

Thème suggéré sur le groupe de #modelage de AFC Inspirations: « https://www.facebook.com/art.figuratif.clay/ »  en partenariat avec le journal #paroledepate « http://www.paroledepate.canalblog.com »

Le baiser, Mienville, Château de Formigine Italie

Muses
Le Baiser OR by Medusa
vue intérieure, l’alcôve au coeur du baiser.
Le baiser, Mienville, jets d’eaux château de Formigine Italie
making of 🙂
autre vue devant le pont levis avec armoiries

Pac Man maniac!

Étude de cas avec le groupe de modelage lié à la page AFinspirations sur le thème du Pac Man, publication aujourd’hui sur le journal « Parole de Pâte« .http://paroledepate.canalblog.com/archives/2018/02/19/35723002.html

J’ai choisi de modeler trois personnages, le camembert bien sur mais également un méchant tout rouge et un peureux tout bleu. Normalement les personnages sont moins expressifs mais le but du modelage est justement d’ajouter quelque chose à l’idée sans la dénaturer. j’ai donc mis des dents au fromage des yeux en croix au peureux et une sale trogne au méchant tout rouge. L’animation est un simple gif, un montage photo du principe du dessin animé mais avec très peu d’images qui tournent en boucle. Je vous les montre aussi en gros plan, mais je n’ai pas encore de version définitive de l’objet en lui même, car même s’il s’agit d’une animation il quand même bien fallu donner du relief véritable à ces créatures plates et maintenant je me trouve avec trois bidules sur les bras. J’en ferai sûrement quelque chose un jour mais pour l’instant c’est la version animated-clay qui est à l’honneur.

Abonnement à la page « Arts Figuratifs Inspirations » sur FB:

Informations sur le groupe de modelage associé : http://figuredargile.canalblog.com

JOURNAL PAROLE DE PÂTE SUIVRE SUR FACEBOOK

La danse des hippocampes dodus

La danse des hippocampes câlins
La danse des hippocampes câlins

Une véritable danse des hippocampes est naturellement plus lente plus romantique et surtout plus gracieuse, mais pourquoi faire du vrai quand le faux nous amuse tant. Le temps d’un GIF est saccadé, un peu comme dans une de ces histoire sans paroles du siècle dernier qui mettrait en scène des protagonistes costumés muets et incongrus dans un décor artificiel pas forcément de la bonne taille. Vous avez bien compris que tout cela est un jeu, un jeu de modelages et d’images. Le sujet du jour est associé à un challenge de groupe, réalisé avec les membres d’AFC en partenariat avec le journal Parole de Pâte dans lequel vous pourrez voir l’intégralité de participations. Les Hippocampes de ma série sont actuellement au nombre de trois (série très limitée!) de même type à la façon des Medusettes et sont montés sous mousqueton à accrocher ou on veut.