MILLEFIORI un peu d’histoire à Murano, Venise

À propos de Millefiori …. Toutes nos cannes fleurs sont différentes, la pâte polymère permet bien des fantaisies et on n’en a pas encore trouvé les limites donc mille me semble même un nombre restreint!.

Il est un point commun à toutes nos cannes, celui d’origine : Le MILLEFIORI de l’île de Murano à Venise, appelé là bas la « murrine ».
Il s’agit de longs tubes de verre qui contiennent des motifs de fleurs, ils sont coupés tranchés fondus ensembles, travaillés de différentes manières, mais à la base se sont des fleurs en tube de verre. le médaillon est donc transparent et les fleurs de devant sont également derrière.

Voici trois médaillons en polymère et résine, inspiration vénitienne pour ces faux-vénitiens, MADE IN ITALY quand même mais BY MEDUSA :

Ce que je trouve sympa dans cette technique, c’est de voir dans la tranche de l’épaisseur les rayures des motifs coupés. Je me suis donc amusée à passer à la Dremel, avec un outil de pierre à polir de forme ronde et longue, sur tout le tour pour mettre en évidence le plus de rayures possibles. De plus, ils sont complètement réversibles puisque chaque médaillon est une tranche épaisse d’un aggloméré de plusieurs cannes “murrine”.

Retrouvez ces médaillons sur le journal : http://paroledepate.canalblog.com/archives/2009/07/16/14408144.html
Merci à tous pour vos votes et messages 😉
Bises!

Autre vue de MURANO à travers la fausse perle à feuille de métal et résine ici: FAUX-MURANO

17 réponses sur “MILLEFIORI un peu d’histoire à Murano, Venise”

  1. Merci pour ce petit cours d’histoire. C’est vraiment intéressant c’est une chose que je ne savais pas. Ceci est vraiment un beau cristal.Merci

  2. ben ça alors …

    ce matin je fouinais dans mes bouquins et j’y decouvre un medaillon dans ce style Murano, avec l’idée de le reproduire à ma façon, il me faudra de la résine je crois, mais c’est vraiment chouette, je ne suis pas sûre de faire aussi bien que toi , il est vriament splendide à tout point de vue ;
    bises

  3. Surtout que c’est pas moi qui l’ai fait celui là puisque c’est un vrai 😉
    Oui, avec de la résine ça marche, j’ai déjà essayé avec l’effet feuille de métal sous verre, essais à voir sur l’article
    « faux murano » en catégorie « technique »
    Bises!

  4. bravo

    la couleur est je crois le premier critère de reussite,avec la résine et franchement le tien est beaucoup plus gai , je retenterai avec de la résine et avec de la couleur cette fois, j’arriverai bien à un resultat plus sympa que le noir et blanc , car je suis impatiente mais aussi têtue (en bonne bretonne ) , tes pendentifs sont d’une extrême douceur reposante .
    bises

  5. C’est superbe et merci pour le voyage à Venise, ça donne envie d’y aller et si j’ai bien compris en semaine pour Murano….
    A+

  6. dis donc, ma belle … j’ai vu ça sur PDP … c’est vraiment splendide ce que tu as fait là !
    bravo, bravo, j’applaudis !!
    j’adore ces millefiori de Venise … et là, tu as été vraiment forte !!

Les commentaires sont fermés.