Don Marc 2021

Enfin cuit il faut même dire « ouf » car rien n’était sûr avec ce portrait. Abandonné non fini et emballé serré en 2020 il a failli finir au recyclage, mais grâce aux bons soins d’un copain (Michele 😇) qui l’a arrosé à la rentrée j’ai pu le préparer pour la cuisson dès mon retour en cours après les lockdowns. Malheureusement nombre de sculptures abandonnées en février 2020 n’a pas pu en réchapper et il y a eu de la casse. Alors ce portrait est en quelle sorte un des rares rescapés d’argile de la pandémie, il en porte les stigmates car j’ai laissé les plis de l’emballage. J’y tenais à ce travail non seulement parce qu’il concrétise un moment de complicité mère-fils mais aussi parce que c’est mon tout premier portrait en taille réelle. J’ai promis à mon fils que j’en referai un autre et cette fois ci avec plus d’expérience et de temps. Ci dessous plusieurs photos du portrait, le bac de recyclage, ainsi que le jardin d’école entre les salles de sculpture sous le soleil de Florence.

sortie de four
terre crue terre cuite matières naturelles
Sieste sur le coussin de l’estrade de pose
Le repos du guerrier 😉
voyage 🚂
🔄 recyclage de la terre
Accademia Belle Arti di Firenze jardin de la sculpture abafi

Nu

Si le dessin est beau je suis contente, mais j’avoue ça n’est pas à ça que je pense en dessinant, le plus important dans cet exercice d’étude est que le dessin soit juste, pouvoir y percevoir les proportions le volume l’équilibre et la personne elle même dans son humanité. S’il y a du beau dans mes sculptures à venir, alors ces dessins prendront leur véritable valeur.

Se il disegno è bello sono contenta ma non ci penso mentre disegno, il più importante in questo studio è che il disegno sia giusto, potere percepirne le proporzioni il volume l’equilibrio e la persona stessa Nella sua umanità. Se si trova del bello nelle mie future sculture, allora questi disegni prenderanno il loro vero valore.
Disegno fatto a mina di piombo dolce HB mina normale HB e china. In quel caso l’aggiunta di china serve per evidenziare i contorni e seguire la linea dei volumi, ma un pò anche per fare bello perche la china è un materiale oscuro e affascinante.

10/4 disegno fatto a mina di piombo dolce HB mina normale HB e china
16/4
16/4
17/4
17/4

Le nu dans l’art est considéré comme potentiellement censurable car assimilé à tort à du voyeurisme. On a en mémoire la censure de la Venus paléolithique ou encore des slips posés sur des sculptures lors de visite diplomatiques ou encore des rectangles noirs sur des peintures pour ne pas être censurés par FB. Cette censure est le résultat de l’ignorance et est une forme d’obscurantisme. Luttons pour nos libertés culturelles, partagez de l’art: ici mes dessins d’étude d’anatomie artistique tout ce qui le y a de plus respectable. merci ☺️

Paolo e Francesca bozzetto

Paolo e Francesca Dante Inferno Canto V
Bozzetto Paolo e Francesca

Studio sul tema del bacio tra Paolo e Francesca. Leggere la storia d’amore tra Ginevra e Lancillotto disegna nel cuore dei lettori un bacio, è cosi che il desiderio tra Paolo e Francesca emerge dal libro in una la poesia che diventa figure. La morte le aspetta in inferno sotto le pagine bruciate del libro. Interpretazione del canto V dell’inferno di Dante, con riferimento al bacio di Rodin in una composizione in bassorilievo. Studio in creta per progettazione in marmo all’occasione dei settecento anni della scomparsa del poeta.
Étude sur le thème du baiser entre Paolo et Francesca. Lire l’histoire d’amour entre Lancelot et Genièvre dessine dans le coeur des lecteurs un baiser, c’est ainsi que le désir entre Paolo et Francesca emerge du livre dans une poésie qui prend forme. La mort les attend en enfer sous les pages brûlées du livre. Interprétation du chant V de l’enfer de Dante, avec une référence au baiser de Rodin dans une composition en bas-relief, étude en argile pour projet en marbre à l’occasion des sept cents ans de la mort du poète.

Bozzetto in creta per un progetto a bassorilievo in marmo
Bozzetto in creta, studio per un bassorilievo sul tema del Canto V dell’inferno di Dante.

Anatomia mascherata

27/3/21
20/3/21 ultimo del giorno con mascherina

Finora mi ha dato fastidio disegnare i modelli con le mascherine a un punto che non le facevo, lasciavo vuoto il volto con una zona bianca e brutta senza corpo. In quest’ultimi disegni ho provato dare un po’ di esistenza a quest’attrezzo di sopravvivenza, non perche se lo merita ma perche il modello deve avere un volto.
Je n’arrive pas à m’habituer aux modèles avec le masque à un point que je les dessine avec une tache vide sur le visage, c’est flippant, une zone blanche et vide sans consistance. Dans ces récents dessins j’ai essayé de donner une certaine présence à ces outils de survivance, non pas parce que ça a une importance dans le dessin mais simplement parce que le modèle doit avoir un visage.

20/3/21 Rottura di scatole, odio le mascherine …
20/3/21
27/03/2021 modello mascherato
27/3/21