Encrier crâne de Minotaure et drôles de bouchons

encrier crâne de minotaure
encrier crâne de minotaure

J’aimerais commencer par « il était une fois … » et vous montrer l’effet de l’encre sur le papier, mais mon travail consiste à créer des objets qui font rêver et je m’arrête là ou doit commencer l’oeuvre de l’heureux acquéreur. Cet encrier ira donc rejoindre la série qui commence à se constituer, petit à petit, et qui sera exposée en entier quand j’en aurai plus. Comme le précédent il n’a pas encore de bouchon. J’ai calé sur la finition fonctionnelle de la chose. Les bouchons des deux premiers étaient des pattes de poulpe pour l’un et un petit chignon aplati pour l’autre, mais que ferai-je pour les ces deux là ….

encrier sous toutes ses faces
encrier sous toutes ses faces

Après délibération, voici les couvre-chefs des encriers. Il y a un bouchon simple pour le Minotaure car franchement il était déjà orné une belle parure avec ses cornes, et une plume pour l’encrier crâne brisé pour appuyer la signification originelle de cette création.

Encriers crânes avec bouchons décorés assortis.
Encriers crânes avec bouchons décorés assortis.
encriers débouchés câlin sur le bureau
encriers débouchés : ouverture d’esprit 😉

Femme taureau, Comment j’ai tué le minotaure

Comble du mauvais goût en matière d’arts décoratifs pour certains regards classiques, l’objet à paillettes imposant et figuratif en tout genre est sublimé ici de façon fonctionnelle en un porte sautoirs. Hauteur 60 cm Bois Pâte DAS peinture résine. Je me suis bien amusée à le faire, et ça me plait de le regarder avec ses franges de sautoirs. Voici différentes étapes de la réalisation de cette femme taureau, depuis les bouts de bois de récup et les fils de fer zingué sur les visses, jusqu’au modelage de pâte d’argile à séchage à l’air. En passant, j’ai créé du volume avec du papier trempé dans du plâtre et de la colle blanche, pour les cuisses et le drapé sur le socle. La bêtise de cette affaire, est que j’ai ajouté les formes en pâte sans attendre assez le séchage complet du papier collé et que le volume final a craquelé dans la nuit. Oui, quand on fait n’importe comment, on a des surprises, de plus les parties ajoutées se rétractent un peu en séchant et se décollent. Le lendemain, j’ai enduit de colle les fissures et j’ai lissé de nouveau au pinceau de plâtre (gesso pébéo). Cette fois ci, j’ai laissé sécher complètement le corps avant d’attaquer la partie décoration en couleur, avec des vinyles flasche de LB,  je termine avec des ajouts collés qui brillent pour faire vraiment fun et de la résine pour accentuer les effets.