Tutoriel poncer et lustrer les perles en fimo

tutoriel

Idée de tutoriel puisée dans le courrier des lecteurs, je vous propose aujourd’hui en images les explications de la partie finition des perles, le ponçage au papier waterproof et le lustrage au multi-tours.

Lien vers les pompons que j’utilise car adaptables à mon multi tours:   pgmini,voir m4810 revendu en France dans les boutiques de modélisme.

PONCER LES PERLES EN POLYMERE (FIMO)

Les perles en argile polymère peuvent ressembler à de la pierre polie si elle est traitée de la façon suivante. Je ne débattrai pas ici du choix de vernir ou de lustrer car ça dépend du libre arbitre de chacun. Je ne parlerai que de la façon de faire pour qui a déjà fait le choix. Tout d’abord il vous faut des perles à peine cuite si possible sans textures ni reliefs, j’en prendrai une bombée de forme lentille pour l’exemple avec un motif de canne coeur à faire briller dessus. Autre élément indispensable qu’est le pot de chambre. Bien sur une personne dénuée de sens de l’humour prendra une bassine, mais comme vous êtes chez Medusa il vous faut un pot de chambre si possible avec un gros oeil dessiné dans le fond et vous comprendrez pourquoi au cours du tutoriel. Il vous faut du papier de ponçage waterproof (pour carrosserie par exemple), de duretés différentes. J’utilise du 600 pour commencer, du 800 et du 1000 pour affiner, du 1200 pour finir et du 2000 pour que ce soit parfait.

Sur cette démonstration je n’ai utilisé que du 600 du 1200 et du 2000 qui sont les trois étapes selon moi suffisantes pour un très bel effet. Il faut de l’eau tiède en quantité suffisante pour recouvrir complètement le papier waterproof qui doit ramollir un peu avant d’attaquer le ponçage car le papier mou épouse mieux les formes des perles et évite ainsi les rayures avec des plis trop durs. Ajouter du liquide vaisselle dans l’eau de façon à faire un peu mousser et nettoyer les perles en cours de ponçage, elles seront plus brillantes. Une vieille éponge de ponçage qui a perdu ses grains (à l’origine était noire) me sert de base sur laquelle enrouler le papier, c’est assez dur pour poncer et assez souple pour épouser les formes rondes.

tremper le papier waterproof pour le ramollir un peu
tenir le papier sur un support souple et tourner la perle dessus en cercles
changer de grade de papier du plus épais au plus fin
refaire les mêmes mouvements en tournant la perle

Il faut tenir la perle fermement sans appuyer comme une dingue et tourner en jouant du poignet de façon à ce que la surface complète de la perle soit poncée de façon toujours circulaire. Ne jamais frotter en ligne droite ça fait des rayures. Il y a maintenant deux façons de faire, soit poncer d’abord toutes vos perles au premier grade de papier, soit faire toutes les étapes de ponçage perle par perle seulement avant de changer d’eau. Vous verrez de toute façon que l’eau prend la couleur des perles que vous travaillez et quand elles ne sont plus brillantes en fin de parcours c’est le moment de changer l’eau. C’est là qu’intervient l’importance du pot de chambre, car cet oeil qui vous regardait de face en début de travail (habitué à une autre vue de l’être humain) est devenu aveugle et a complètement disparu dans la poussière de perles. C’est sur ce clin d’oeil que je termine la partie ponçage 😉

LUSTRER LES PERLES AVEC UN MULTI TOURS

protection kit

Une fois les perles rincées à l’eau claire, essuyées et bien sèches, on peut commencer à lustrer. Il faut s’équiper d’un multi-tours et d’un ponpon de coton, soit à trouver tout prêt soit à confectionner soi même, et d’une protection pour vos oreilles du bruit et pour vos poumons de la poussière. Tourner la perle dans vos doigts de façon régulière dans le même sens pour vous assurer de passer partout. Pour les perles non trouées et grosses comme celle là c’est facile et la prise en main est bonne, mais pour les perles trouées et difficile à tenir il suffit de la piquer sur un bâton de brochettes en bois qui la tiendra sans bouger et vous permettra de lustrer eb tournant le bâton. Quand ça brille de partout c’est que c’est OK!

ASTUCE MINI PERLES

astuce câble de métal pour mini perles

 

Voir le tutoriel sous format numérique à télécharger gratuitement:
Download_on_iBooks
blogbook-googleplay

Château ambiance Harry Potter, la couleur

Spider

Avant de commencer à peindre, je dois ajouter les créneaux de la terrasse qui restaient à finir. La base de bois est passée au “fondo gesso” (apprêt plâtreux pour acrylique) puis à la peinture blanche satinée. C’est prêt à décorer … Spider

SpiderJ’ai utilisé de la Flashe Lefranc & Bourgeois pour les couleurs, des vives et des pastels, un pinceau large plat en pointe et une éponge. Le papier de décor est collé avec de la Uhu laque simple qui a servi également de vernis. J’ai utilisé un tampon écriture (texture fimo de stamperia) pour faire les motifs du RDC en utilisant les couleurs des maisons HP : vert et argent, rouge et or, jaune et noir, bleu et bronze.Spider

SpiderLes décors en reliefs seront en polymère et je m’y colle dès maintenant. Des moulages de serpents et têtes de dragons sont déjà faites mais je dois personnaliser avec les couleurs et prévoir les tuiles du toit noir et son dragon etc …Spider à plus tard pour la suite!Spider

NOTA:
Cet article fait partie d’une série consacrée au château en bois.
Château ambiance Harry Potter, la structure 1/3
Château ambiance Harry Potter, la couleur 2/3
Dragon en polymère
Château ambiance Harry Potter, finitions en polymère 3/3
Avec un accessoire de plus, le Choipeau  indispensable pour faire son entrée à Hogwarts!

Merci aux membres du groupe pour leurs votes en faveur de ce château, voir l’article de Gadouille sur Parole de pâte : http://paroledepate.canalblog.com/archives/2010/03/04/17097788.html

Château ambiance Harry Potter, structure en bois

Pour mon fils, je construis un château en bois. A sa demande il doit être décoré aux couleurs des maisons de Poudlard à l’intérieur, mais ressembler aussi à un château fort pour jouer avec les chevaliers et s’adapter à différents jeux de dragons et pourquoi pas aussi d’extra terrestres. Pour satisfaire sa demande tout en me permettant quelques libertés, j’ai choisi une architecture de style toscan au lieu d’un manoir anglais. Sur une base carrée et haute, les fenêtres seront arrondies, mais je casse la forme de bloc de ces maisons traditionnelles pour que le château soit plus jouable, il faut pouvoir passer les mains dans les fenêtres par exemple alors que les proportions respectées donneraient des ouvertures trop étroites. J’incline également un côté du toit pour pouvoir y coller un décor, probablement un dragon. Les proportions des portes seront aussi exagérées et les balcons ne feront pas le tour complet. Puis pour les coloris, je prendrais quelques liberté sur les motifs mais je tiendrais compte des descriptions des quatre maisons de l’école de sorcellerie au moins pour la grande salle du bas. Les autres salles, comme on change d’avis tout le temps ma foi ce n’est pas encore déterminé, on verra ça plus tard.


J’ai choisi du bois facile à découper pour les formes difficiles à scier, du 10mm en contrecollé. Il mesure 45 x 30 à la base et 60 de hauteur, il a une grande sale au RDC, deux pièces au premier et une salle avec balcon et un cachot au dernier dont la salle est surmontée d’une terrasse.
J’ai d’abord dessiné les emplacements des sols et murs là ou ils seront collés et cloués, puis j’ai dessiné les fenêtres en essayant de les imaginer dans un volume 3D et qu’elles forment un dessin harmonieux une fois les murs montés, pareil pour le balcon et les découpes des portes. J’ai scié les plus grandes formes et poncé les échardes, puis scié plus grossièrement les petites formes (creux des balcons) qui elles seront finies et arrondies avec la Dremel.

Spider




SpiderLes surfaces sont préparées jusqu’aux finitions au papier de verre avant collage pour ne pas avoir à refaire de la poussière et ne pas trop manipuler après avoir mis la colle. Ensuite je commence par coller et clouer un côté et l’étage du bas, puis je place le mur de séparation entre les deux pièces du premier et le plancher du second, ensuite le coté restant et je termine par la pièce du haut et la terrasse. procéder comme ça permet de ne pas avoir à encastrer de mur entre deux plans déjà collés. Il reste à creuser les créneaux sur le toit pour faire un peu plus médiéval, et les petits plans de façade pas encore dessinés que j’avais prévu de faire en dernier une fois le volume bien en place.

Pour voir la photo 11 de la structure finie et occupée de 3 personnages remonter en haut de page. Je connais quelqu’un qui impatiemment surveille le suivi des travaux, son anniversaire est prévu en février et j’espère avoir fini à temps. En attendant j’ai acheté des minis balais et je continue de chiner pour des décors à la mesure de ce château et dans le style Harry Potter.

NOTA:
Cet article fait partie d’une série consacrée au château en bois.
Château ambiance Harry Potter, la structure 1/3
Château ambiance Harry Potter, la couleur 2/3
Dragon en polymère
Château ambiance Harry Potter, finitions en polymère 3/3
Avec un accessoire de plus, le Choipeau  indispensable pour faire son entrée à Hogwarts!

Merci aux membres du groupe pour leurs votes en faveur de ce château, voir l’article de Gadouille sur Parole de pâte : http://paroledepate.canalblog.com/archives/2010/03/04/17097788.html

Haunted House
SpiderPour remercier l’auteur du héro favori de plusieurs générations de lecteurs, voici quelques liens :
http://www.harrypotter.gallimard-jeunesse.fr/site/index.php