Argile au Museo Civico di Modena

J’aimerais vous dire que c’est facile, mais non ça ne l’est pas! En fait la terre par rapport à l’argile synthétique c’est complètement différent et bien plus capricieux! Ça me fait penser à cette réplique de Car Wars « tu dois désapprendre tout ce que tu as appris ». J’ai mis une bonne heure à patouiller avant de comprendre la règle du jeu, le bon taux d’humidité pour que les parties s’ajoutent bien sans craquer, que la structure soit assez dure pour ne pas céder en la tournant pour travailler d’un côté puis de l’autre et encore assez souple pour suivre mes modifications sans craquer. Partir de la forme ronde d’un bol vers un crâne à museau allongé m’a intéressé car j’ai pu tester les limites de la terre face aux exigences « de la force » car c’est loin d’être du chewing-gum! Je me souviens du potier de Taravu qui en quelques minutes tourne un vase comme moi je mange une glace, pour arriver à ce niveau y’a du boulot! Depuis quelques jours je suis inscrite à un cours du soir organisé par le Musée de Modena en partenariat avec Robby Paltry sculptrice, et j’apprends pas à pas les différentes techniques et propriétés de la terre. C’est en cours que j’ai fait le bol que j’ai rapporté à la maison que j’ai ensuite travaillé sur trois jours, je n’ai pas osé faire souffrir davantage la matière après tout je débute! Vivement le prochain cours!
Première boule de terre = un crâne de dragon
#argile #creta #argilla #modena
www.medusa.corsica

Autour des spirales

Rien de plus simple que cette spirale faite de touches colorées écrasées de biais pour leur donner un mouvement et enroulées dans du noir, chaque tranche de dessin ressemble à de la peinture comme si on pouvait parler d’impression colorée abstraite sur laquelle viendraient se poser des coquelicots des coeurs et autres dessins figuratifs. Je l’ai utilisée seule pour voir ce que ça donne en gros plan soit juste poncé et lustré soit coupée en tranche à couvrir de résine, et la série s’est vite complétée de superpositions de dessins pour rythmer les sautoirs de couleurs différentes. Les mini perles ont aussi de l’importance car elles font pencher la balance dans une dominante ou une autre, ici j’ai choisi surtout des dégradés de verts et de bleus avec dans le corps du sujet des fractures vives comme un jaune lumineux ou un rouge puissant ce qui rend chaque pièce spécifique particulière et unique. Une même série de dessins pour des femmes différentes.
www.medusa.corsica

Tête de Chimere

Tête modelée sur support encadrée

Ci gît l’hydre de Lerne, tête 1/7, Chimere tuée par le mythologique Hercule dans un livre lu il y a très longtemps…. Le premier des sept trophées de ce combat est tombé entre mes mains comme par magie à la suite d’une de mes rêveries habituelles. En Argile polymère modelée, la sculpture est creuse et figurative comme un Rython. Oreilles et dents fluorescente, cette tête aura j’en suis sûre un effet du tonnerre une fois accrochée car elle est en fort relief, je dois encore trouver un support adapté pour bien la mettre en valeur. J’aime l’effet sur du bois brut ou sur du métal ou sur un fond peint. Après mûre réflexion j’ai choisi de la fixer définitivement sur un support mural, avec un cadre récupéré en vide Grenier dont j’ai viré le fond en aggloméré pour y mettre un carton toilé à peindre. Cette tête d’hydre une fois clouée au mur devient un trophée, victime décorative cruellement honorée, souvenir de lecture en relief.

Boucles d’oreilles à facettes millefiori

bouclesdoreilles2014

Cette série de boucles d’oreilles à facettes est en tranches de millefiori des séries de médaillons précédentes réduites pour être bien plus petites que celles des médaillons, mais aussi pour être légères aux oreilles. … (photo de détail par série et série suivante dans l’article)