Don Marc 2021

Enfin cuit il faut même dire « ouf » car rien n’était sûr avec ce portrait. Abandonné non fini et emballé serré en 2020 il a failli finir au recyclage, mais grâce aux bons soins d’un copain (Michele 😇) qui l’a arrosé à la rentrée j’ai pu le préparer pour la cuisson dès mon retour en cours après les lockdowns. Malheureusement nombre de sculptures abandonnées en février 2020 n’a pas pu en réchapper et il y a eu de la casse. Alors ce portrait est en quelle sorte un des rares rescapés d’argile de la pandémie, il en porte les stigmates car j’ai laissé les plis de l’emballage. J’y tenais à ce travail non seulement parce qu’il concrétise un moment de complicité mère-fils mais aussi parce que c’est mon tout premier portrait en taille réelle. J’ai promis à mon fils que j’en referai un autre et cette fois ci avec plus d’expérience et de temps. Ci dessous plusieurs photos du portrait, le bac de recyclage, ainsi que le jardin d’école entre les salles de sculpture sous le soleil de Florence.

sortie de four
terre crue terre cuite matières naturelles
Sieste sur le coussin de l’estrade de pose
Le repos du guerrier 😉
voyage 🚂
🔄 recyclage de la terre
Accademia Belle Arti di Firenze jardin de la sculpture abafi

Transhumance immatérielle en céramique

Progetto installazione Transumanza cermica Firenze

La transhumance, inscrite au patrimoine culturel immatériel par l’Unesco en 2019 à la demande de trois pays Européens dont l’Italie. Ce projet est une invitation à prendre le temps du voyage, le temps d’aller d’un pâturage à un autre, d’un lieu de nourriture culturelle à un autre, et de savourer la vie. Une invitation à prendre conscience de l’héritage culturel sous différentes formes y compris celle du savoir faire et du bien être animal dans un monde ou tout doit être productif avant d’être beau et bon. J’ai imaginé cette installation dans la cour du palais Medici-Riccardi à Florence, mais cette idée peut aussi voyager de peuple en peuple porté par les lieux culturels chers à chacun.
Projet d’installation pour l’examen de « Tecniche della ceramica » 2020 Accademia Belle Arti di Firenze. J’ai imaginé cette installation dans une structure de fer d’une dizaine de brebis en céramique façon barbotine coulées dans le même moule avec dorure sur les mamelles et cristalline de finition sur la couleur.

Progetto 2020 installazione arte contemporanea « transumanza immateriale » casa Medici Firenze
schizzi di studio della forma, la pecora corsa
(c)mienville pecora corsa a ghisonaccia
Pecora corsa foto a Sant Antonio di Ghisonaccia (c)mienville
Bozzetto di polimero nella realtà
Bozzetto di resina e foto montaggio
stampo-barbottina-aerografo studio per la formatura e il colore delle pecore
colore del pascolo
Progetto transumanza installazione di scultura ceramica arte contemporanea 2020 casa Medici