I will survive


Persuadée que click mortel et fatal error avaient eu raison de ma base de données, j’avais annoncé les funérailles de mon blog et même commencé le dur travail de deuil. L’agonie avait été rapide, à la limite du néant, pour pousser en un temps record presque 5 années d’échanges et d’images. Mon caractère (adjectifs censurés) aidé …