Prix de la créativité 2008

Merci à La fée Laurine et à Gadouille pour m’ avoir remis le prix la petite femme ailée dans une grosse vague en provenance de l’ Uruguay, Arte y pico, dont je ne vais pas reproduire l’ image mais la détourner à ma façon. Le jeu consiste à décerner un prix à un créatif, pour l’ intérêt que vous lui portez. Je suis donc doublement émue, surtout quand on considère le chemin parcouru depuis là pour arriver à se faire détourner ici!

Voici selon Medusa, la nymphe ailée des eaux fertiles de la créativité, allégorie photographiée à son insu en plein rêve .

Je décerne donc le prix de la créativité 2008 à :

Yannick Noah qui est étudié dans les manuels scolaires en Italie pour le grand plaisir de ma fille qui connaissait des chansons alors que les autres pas et dont le dernier album est très agréable.

Domicreative pour ses pendentifs fusions et fragments qui m’ ont beaucoup séduit.

Le journal PAROLE de PATE et ses bénévoles pour leurs talents de reporters et de partage.

Cristalline pour la composition toujours recherchée et minutieuse de ses travaux … on attend les toiles !

Bonne réception et ciao a tutti !

Inspiration Land Art

L’ Art’land et la polymère, ou comment lier l’artificielle et chimique polymère à l’art de composer la nature. Sur cette page en première partie, je montre ma participation au thème artistique posé sur le groupe creationfimo. J’ai choisi de jouer avec le paradoxe de l’éphémère création naturelle et de l’immortalité dans la photo, le tout avec les jeux de glaces chers à Andy Golsworthy, la lumière et les transparences. En seconde partie, j’ai regroupé des clichés que j’aime bien. Une Medusa en cailloux de plage, soigneusement péchés au bord de l’eau pour faire les dents. Des traces de pieds, le truc stupide à photographier, mais comme je m’étais dit que peut être ça pourrait servir de fond pour un montage amusant, alors j’ai pris cette stupide photo, la voilà. Quand à la méduse, c’est celle de la vidéo, du marque plage, et de bien des trucages sur ce blog, j’ai utilisé cette image pour la truquer avec la tranche de canne méduse en fimo, comme si elle attendait un bébé bleu dans sa grosse bosse mauve. Vous pouvez admirer les autres travaux des artistes de la polymère sur cette réflexion de groupe sur l’article de Parole de pate.