Robe à jabot et sautoir rouge coquelicot

2575_robe-col-jabot
Détails de la robe, le col jabot et le sautoir de perles d’argile polymère

En avant première sur le printemps véritable, le coquelicot sort pour de faux et réchauffe un peu février. Pour de faux sur des tranches de « murine » représentant la fleur rouge, le coquelicot fleurira au fil des perles de ce sautoir de différents rouges et de différentes marques d’argile. Pour de faux encore dans la suggestion des fragiles ondulations des pétales du jabot, crocheté à même le col de la robe. Suggéré encore dans les variations de tons entre le rouge légèrement ocre de la laine « Viking de Norvège » et le rouge vif et tranchant du « Tison de Plume« . Crochetée droite depuis le bas, la robe de forme chasuble est ornée sur le genou d’un double volant de points différents, un de coquilles et un simple filet, chacun ourlé d’un fin rang avec le fil « plume ». Le jabot m’a donné plus de mal, d’abord trop serré avec trop d’ondulations j’ai du défaire la première version décidément trop lourde. Puis avant de savoir exactement combien de mailles il fallait au départ pour avoir le « tombé » parfait que je voulais à l’arrivée, il a aussi fallu recommencer un peu. Le but recherché était d’avoir un col suffisamment élégant tout seul, et suffisamment plat pour supporter le sautoir sans que les deux formes ne se querellent. Le sautoir est composé de perles de formes différentes, une grappe multicolore, un donut en argile et résine, des rondes et des ovales, et des breloques de métal avec volants de fil en coton au crochet. Robe avec ou sans les perles? C’est selon l’humeur …

Robe en laine "norvège" coloris rouge "viking" à col jabot, finition "plume"
Robe en laine au crochet à jabot et perles en polymerclay, plusieurs rouges
Sautoir en perles d'argile polymère, mix résine et fil de coton.
Sautoir en perles d’argile polymère, mix résine et fil de coton.
sautoir rouge porté seul
sautoir rouge porté seul

Sautoirs coeur de paon


1602 J’ai repris le chemin des bijoux avec la canne coeur de paon et d’autres modèles suivront d’ici peu. Celui ci a un petit rond qui me plait bien. J’ai au début choisi de le placer dans les perles de décor de la chaine et de mettre le coeur en centre. Puis j’ai trouvé qu’inverser les positions, soit le coeur dans la chaine et le petit rond en bas était tout aussi joli et ne changeait rien à l’équilibre, et avec les breloques autour en chainette donnaient un effet assez sympa. Détail amusant, un petit ange s’est accroché en bas et essaye d’attraper le coeur mais il s’est caché bien plus haut…


1603 Le deuxième de même fournée de perles est une médaillon un peu spécial, il est percé en un trou en haut et trois en bas. L’idée était de placer en forme de grappe, comme pour le raisin, des perles assorties en quantité suffisante pour recréer le froufrou dense des petits grains parfumés. Au départ (pendant le modelage) j’avais pensé monter ce médaillon sur une chaine composée de perles assorties puis j’ai changé d’avis car je crois que ce bijou se suffit à lui même, il est central et le message est efficace s’il est seul sur la personne. Aucune autre perle donc ni boucles ni bracelet pour accompagner ce bijoux qui se portera seul.

Voilà … c’est tout pour aujourd’hui 🙂 à bientôt avec des poupées qui sont en finition …

Edit du 16 Novembre: Ces deux bijoux portés par mini-méduse 🙂