Giro a Bologna

Neptune de Ghisoni 1856 et Nettuno di Bologna 1565

J’avais envie de voir Neptune  …. celui de Bologne pour changer un peu de mon chéri adoré de Ghisoni! Le temps n’était pas idéal pour des photos surtout équipée en amateur, mais le modèle bien que complètement nu a été très sage 😉 J’en ai profité pour faire un tour dans le centre historique de Bologne en commençant par la Piazza del Nettuno et en tournant dans le centre historique jusqu’aux immenses tours. Le Centro storico de Bologne est, comme dans la plupart des villes anciennes d’Italie, complètement fermé à la circulation sauf les tramways taxis et riverains ce qui rend le centre ville calme et respirable et idéalement propice à la promenade, tourisme shopping et farniente y sont rois. La réglementation d’affichage commercial est très stricte et nulle enseigne agressive ne vient brutaliser le regard laissant libre cours à l’imagination pour voyager dans le temps et se régaler de l’ambiance médiévale. Bien évidemment en Italie comme ailleurs la profusion de grandes surfaces commerciales dans les périphéries a endommagé sérieusement le tissu économique des centres villes, je dis « profusion responsable » car dans une mesure raisonnable la concurrence a son utilité. Cependant ici les centre-villes maintiennent de l’activité et des boutiques traditionnelles des boulangeries et autres échoppes de produits du terroir jonchent les ruelles en pierres et en briques. Une boutique de pâtes fraîches juste en face de celle de Dior et plus loin les bouquinistes sous le portique d’un palais. Bien sur ici le fait touristique établi sur toute l’année permet cette stabilité économique nécessaire à la survie des commerces de proximité, contrairement à certaines de nos cités balnéaires qui sont vidées dès octobre et qui deviennent des villes quasi mortes en hiver. Quand je me promène dans un « Centro storico » en Italie je me dis qu’on a encore beaucoup à apprendre de nos cousins historiques, et je dois avouer que le marché de Noël avec des producteurs et artisans locaux à l’intérieur du palais du Roi Enzo c’était vraiment très très classe!

Je recommande la lecture du WIKI à propos de la Fontaine (1563-65): https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_Neptune_(Bologne)

Piazza del Nettuno, Bologna
Neptune à Bologna
Piedestal
piédestal nettuno bologna
Nettuno Bologna
Fresques Lanterne Bologna
fresques blasons Bologna
Panoramique Centro storico Bologna Nettuno
escalier intérieur palais Bologna
Neptune depuis le haut de l’escalier du Palais
Intérieur du palais transformé en marché de Noël
portique médiéval lanterne Bologna Municipio
Portique lanterne villa médiévale Bologna
Tours Bologna
Portique commercial Centro storico bologna
Rarissime, villa médiévale à portique en bois, Bologna
Nettuno Bologna Bianco/Nero
Piazza del Nettuno, Bologna

Città di Roma

Il était une fois, une gorgone en voyage. Voici quelques photos de ces deux jours que nous avons passés en famille à Rome. J’ai demandé à mes enfants ce qu’ils avaient aimé le plus et, à l’unanimité, le Colisée est la star officielle de cette visite. Rome est très étendue et les sites intéressants sont parfois assez distants, pour bien profiter il faut s’armer de bonnes chaussures en plus de la carte et du guide touristique. Bien que notre hôtesse nous ait recommandé de faire attention à nos poches, je me suis sentie tranquille et en sécurité dans cette ville ou pourtant la police a une présence assez discrète. Aux bus, nous avons préféré une bonne marche pour nous imprégner de l’ambiance de la ville, et utilisé le métro seulement en fin de parcours. Seulement, deux jours ne sont pas suffisants pour tout voir, et nous reviendrons avec plaisir. Certaines zones des sites sont clôturées, et on voit moins de choses qu’il y a vingt ans, je suppose pour épargner les ruines et les préserver. Je déconseille les sandwichs des camions, qui ont un goût de papier et m’ont fait penser à du ‘”tricatel”, et je recommande les Pizze au feu de bois et les pâtes aux différentes sauces toutes aussi délicieuses. Les glaces à l’italienne valent leur réputation, les différents parfums vont du classique au plus original, on peut choisir différents parfums sur le même cornet présenté en forme de rose, en déguster une est très réconfortant après la marche qu’impose le rythme des visites. Etre hébergé chez l’habitant si vous en avez la possibilité est appréciable car l’hospitalité romaine est excellente. Vous aimerez aussi la gentillesse de ces gens qui, fiers de leur patrimoine, savent rester modestes et vous accueillir comme on aimerait l’être partout.

Cette cours des statues est actuellement fermée aux visiteurs et ces deux photos datent de 1989, pensez bien qu’il n’est plus possible de grimper sur les socles comme l’ont fait ces deux méduses!

Le métro est assez surprenant pour une parisienne, suffisamment coloré pour une artiste, et surtout indispensable pour nous ramener à l’auberge épuisés de tant de marche. Une boutique de un peu tout a attiré mon regard pour l’image d’ambiance qu’elle évoque, j’ai aimé les converses qui pendent et les veux scooters en déco. J’ai acheté ces perles dans cette boutique, www.perladoriente.com , trouvée par le plus grand des hasards en essayant de rejoindre la Piazza Navona depuis le Panthéon. Nous avons échangé nos cartes et je regrette de ne pas avoir une telle boutique tout près de chez moi, c’est une caverne de perles comme une grotte de pirate ou je ne sais à quel autre endroit imaginaire cela pourrait ressembler.
Deux jours ne sont pas suffisants pour tout voir, nous reviendrons avec plaisir continuer la visite.
Pour finir, voici un clin d’oeil de la part des méduses:

trevi-fontaine