sculpture elfe des bois en fimo-air fimo-soft bois flotté et peinture

fimo-air_sculpture
elfe des bois en fimo-air fimo-soft bois flotté citronnier et peinture

En rentrant de Corse à Pâques j’ai rapporté du bois flotté en quantité suffisante pour faire une charpente. Le problème du bois flotté, c’est que j’en ai tellement vu dans les boutiques déco que je n’arrive pas à trouver l’idée à contre courant qui me donnerait la satisfaction de jouer avec, et ne cherchez pas à m’en donner si l’idée vient d’ailleurs je ne l’exploite pas … la peste de méduse! Continuer la lecture de « sculpture elfe des bois en fimo-air fimo-soft bois flotté et peinture »

Interrupteur en métal recouvert de fimo

Objet décoratif incontournable, l’interrupteur est, dans le meilleur des cas assorti aux fenêtres au lieu de jouer de concert avec les rideaux et motifs de sol, et le plus souvent traité avec le plus grand dédain en étant simplement peint comme le mur. Si vous dites de moi qu’assortir ses interrupteurs à ses bijoux est de la folie furieuse, vous avez raison ! Car si je les décore avec la pâte qui me sert pour les perles, c’est simplement par perfectionnisme maladif, et en aucun cas pour guirlander mes bijoux partout autour ! Car c’est un objet qui peut également se peindre et vernir, voir en-résiner pour pouvoir le laver souvent à cause des traces de doigts sales et irrespectueux à l’égard de la ménagère, etc… Je précise que cette idée ne vient pas de moi, j’ai trouvé dans un magazine « creare », des idées de déco à faire soi même, et vu des interrupteurs adorables il y a 2 ans. Je n’ai malheureusement pas conservé ce magazine et ne saurai vous donner plus de précision. Cependant, je ne vous montre que mes propres interprétations de cette bonne idée.

interrupteur_metal_fimo
interrupteur_metal_fimo

Les doigts sales et la technique classique d’assemblage de tranches de cannes:
Au sujet des doigts sales, et sachant que la peinture blanche ou claire même lavable ne s’éponge pas, je recommande une peinture acrylique pour décorer le contour. Vous pouvez simplement reprendre la forme en plus grand de façon classique, ou badigeonner à la dynamique de votre tempérament ! Voici un exemple de mes premiers, fait en disposant des tranches de cannes différentes les unes à côté des autres, épaisse de 2mm puis écrasées pour s’unir. On peut ainsi former un motif ou un dessin avec la technique de la mosaïque, mais sans lien car c’est la pâte qui se lie d’elle même. Celui ci n’est ni lissé ni poncé, brut de brut, posé sur un fond acrylique lavable.


interrupteur_metal_fimo_acrylique
interrupteur_metal_fimo_acrylique

 

Façon Mokum’art ou le motif aléatoire à paillettes:
Après avoir visionné la vidéo de Sabrina sur Pdp, j’ai eu envie d’essayer, mais avec une seule canne, faite à partir d’un dégradé recouvert recto verso de feuille d’argent, réduite et coupée, pour être assemblée de nouveau et compressée en boule (que vous apercevez sur ces photos).

Le tout dernier, une couche de fimo ultra fine recouverte de tranches de cannes différentes et une couche de translucide sur de la feuille d’argent. Le tout est découpé par petits bouts, et assemblés et superposés. Vous pouvez faire ça au hasard des motifs, mais je préfère créer un mouvement dans la disposition des motifs, et surtout des lignes argentées. Mais tout est permis, comme de la mosaïque superposée et liée par un lissage suivie de ponçage et lustrage pour faire ressortir les transparences et le brillant.

Technique de bijou mural à partir d’un support métalique

Tout d’abord, bien dégraisser à l’alcool éthylique le support de façon à ce que la pâte adhère bien lors de la cuisson et ne nécessite pas de colle. Pour ce modèle, j’applique une couche fine de mes restes d’une canne dans les tons du projet en base, mais vous pouvez tirer une couche du coloris de votre choix à la pasta machina. Une fois mise à plat, la pâte déborde du support et il faut couper le trop plein au dos pour pouvoir la poser sur le plan de travail, de façon à écraser sans crainte les motifs par la suite. Lisser au rouleau la base et préparer les motifs : Une feuille de trans sur  feuille de métal, puis, coupées au rasoir auvergnat, des tranches fines et quasi transparentes de cannes de couleurs différentes sont posées en vrac sur la partie fimo de la feuille.La feuille de motif est déchirée, et les bouts sont posés sur la base, de façon,soit aléatoire soit organisée. Je choisi de créer un mouvement avec une ligne de paillettes posées à l’envers, en plein biais du support. Écraser de façon régulière les bouts de motifs et lisser pour finir. Encore une fois, il faut retourner le support pour trancher le surplus. A ce moment là, j’ajoute des tranches de coccinelles et un papillon pour faire « joli »! Ces motifs figuratifs sont écrasés au rouleau et incrustés dans le décor. Éventuellement, vérifier que ça ne déborde plus derrière, ne pas oublier de re-trouer à l’emplacement des visses en prévoyant la forme de la tête qui est plus large que le trou.
Cuire selon les indications du matériel (130° ou 110° 30 min) et jeter dans l’eau froide pour poncer sous l’eau. Papier waterproof 600 pour commencer si vous n’avez pas lissé au rouleau ou si c’est irrégulier, et au papier 1200 pour lisser correctement. Puis un bon lustrage fera l’affaire !