tutoriel fimo modelage d’un arlequin

Vous avez envie de faire danser votre propre pantin?
Suivez ces images de vos yeux et de vos mains…

arlequin le pantin articulé en argile polymère (fimo)
arlequin le pantin articulé en argile polymère (fimo)

Tutoriel de modelage d’un pantin arlequin en fimo:

Un enfant, n’ayant pas de costume de carnaval, s’était vu offrir un petit bout de tissu de chacun de ses amis. Une fois ces petits bouts assemblés naquit le costume le plus coloré et joyeux des carnavals.

Préparation simple d’une cane tissu Arlequin à losanges :
Photo 1 : Choisissez des couleurs vives et très différentes. Enroulez les dans une couleur sombre préparée très fine à la pasta machine (cran 6) pour faire des cylindres.
Photo 2 : Alignez les pour les mettre au carré. Aplatissez et resserrez les rangs.


Photo 3 : Coupez en deux. Désunissez un cylindre pour décaler le motif et confectionnez une cane rectangulaire.
Photo 4 : canne rectangulaire obtenue.


Photo 5 : Préparez une boule pour le corps, et quatre petites pour les membres.
Photo 6 : Enroulez les tranches de cane, de façon à faire suivre le motif de préférence, autour du corps. A partir d’une cane rectangulaire, il suffit de deux tranches emboîtées pour chaque membre.


Photo 7 : Roulez bien les motifs dans la paume de la main pour lisser la pâte.
Photo 8 : Les mollets ont des chaussettes blanches. Faites une boule blanche et appliquez le motif à carreau sur une moitié. En allongeant la boule en mollet, se forme le bas du corsaire et la chaussette. Les souliers sont pointus et ont un petit talon. Placer de la cane tissu carreau sur le haut à retourner sur le soulier pour un effet assorti au costume.


Photo 9 : Les avant-bras sont somme les mollets, ton sur ton, mais en plus petits. Faire deux petites mains en forme de moufle de la couleur des chaussures. Le chapeau, est une boule de la couleur des chaussures à moitié couverte par le motif tissu. Modeler de façon à garder les couleurs vives sur le haut, et élargir en bas les bords foncés. Modeler une plume, et glissez la dans un bord de chapeau recourbé. La tête est une boule couleur chair dans laquelle vous faites un simple trait qui rigole pour la bouche, ou plus compliqué un sourire au rouge à lèvres. Confectionnez un masque au long nez crochu avec deux trous pour les yeux.
Photo 10 : Je récupère une cane œil que j’avais déjà, mais vous pouvez simplement placer derrière les trous du masque des pupilles noires sur fond blanc.


Photo 11 : Les cheveux sont des serpentins enroulés du motif tissu, puis  coupés à la même longueur et ajoutés derrière la tête en partant du haut du masque.
Photo 12 : Pour le cou, une petite perle plate assortie. Faire les trous pour passer les fils de votre pantin.


Photo 13 : Trous droits et simples dans toutes les formes.
Photo 14 : Le buste, qui doit tenir la tête, les jambes, et les bras, sera troué comme montré sur la photo, du dessous de bras vers le cou des deux côtés, puis à partir du haut de l’épaule vers le bas pour aller droit dans la jambe.


Cuisson selon les indications de votre marque de polymère.

Montage du pantin
Photo 15 : Assemblez le pantin avec du cordon solide, noir de préférence, ou de l’élastique. Prévoir une longueur double et plier le fil en deux. Un anneau en haut pour tenir le pantin, enfilez les deux extrémités dans le chapeau, la tête et le cou, puis séparer dans les deux trous du corps, il ressortira en bas pour les jambes. Un autre fil passera d’une main à l’autre  par les épaules.
Photo 16 : Faites des nœuds aux rotules, coudes et poignets pour séparer les perles et lui conserver une certaine souplesse de mouvement. J’ajoute des petites perles pour l’allonger un peu. Collez le nœud final en coupant au raz le fil, avec de la colle forte.


Faire jouer la comédie au saltimbanque, l’accrochage :
Par anneaux : On tient un support d’une main et on enfile des anneaux aux doigts de l’autre main pour faire bouger le pantin.
Comme support, j’ai récupéré un bout de tasseau, j’y ai percé 4 trous et planté un crochet fermé au centre. J’ai laissé volontairement une zone pour tenir sur le côté. Placez les liens pour le faire marcher aux genoux et poignets, avec des fils transparents. Pour les anneaux, prévoir la taille des doigts pour faire gigoter le pantin (ici, anneaux de rideaux Ikea). L’anneau en haut du chapeau est relié aux commandes du pantin en centre pour l’équilibre.

39861490

Accrochage en croix : On bouge les bois de façon à monter un membre d’un côté et descendre le membre opposé de l’autre. Tailler deux baguettes de bois (15 cm suffisent), les percer de façon égale, un trou en centre et un trou à 1cm de chaque bout. Faire une boucle, pour passer le fils transparent, et fermer d’un nœud plus gros que le trou des baguettes. Glisser les fils dans le trou du centre et refaire un nœud pour fermer dessus. Les baguettes sont fixes, avec un léger jeu pour pouvoir les bouger. Accrocher le pantin avec du fil transparent dessous bien en centre, et ajuster les fils des bras et genoux, en les faisant passer dans les trous des extrémités, nouer à une perle pour faire joli.

N’ayez pas le trac car si votre pantin trébuche, ça fera rire!

Fiche technique de fabrication réalisée pour le journal PAROLE DE PATE
Accès direct à l’article : http://paroledepate.canalblog.com/archives/2006/11/27/3161801.html

 Retrouve ce tutoriel avec une meilleure définition des images de meilleure qualité et un texte amélioré dans le blogbook à télécharger gratuitement

Download_on_iBooks

blogbook-googleplay