Patio

Acrylique sur bois, avec collage de fimo, 60x100cm.
Réalisé dans l’objectif de remplir ce vieux cadre.
J’avais sculpté un motif sur une planche de noyer pour récupérer l’encadrement vermoulu auquel manquait la partie du bas. Restait à peindre quelque chose si possible sans aucun rapport avec le cadre. J’ai choisi le thème de l’intérieur/extérieur, jeu de portes sur des mondes mi clos mi ouverts.

Carrelage en fimo

J’avais envie de vieilleries!
Du carrelage comme chez l’arrière grand-tante, à l’époque ou on osait encore de la couleur sur les pavés. Je hais les coloris délavés présentés actuellement dans les boutique de décoration d’intérieur, dont les publicités sur papier sale polluent ma poubelle!
C’est triste et fade!
Si je devais bâtir aujourd’hui, mon carrelage ne me coûterait pas au mètre carré mais au kilomètre parcouru pour le trouver!
Je n’ai bâti ce jour, qu’un collier et ses boucles d’oreilles, en carrelage de fimo.


Je l’ai porté toute la journée, et me suis sentie si légère!

Courses d’argent

Ce matin, le marché, mon panier d’osier qui fait rigoler les autochtones, et un peu d’argent.
Rien acheté à manger, seulement de l’argent sous différentes formes…

Un pain FIMO81, un bloc de feuilles d’argent « Gedeo », un pot de glitter hyper fin bleu métal, et un pot de medium lumière à pigments de la « Stamperia » qui s’utilise sur tous supports y compris le tissu.
Et le must :
Un pot de pigments argent en poudre à mélanger au médium, je suppose que c’est du « pearlex » ou du même type, car c’est très volatile. Seulement pas de marque, rien sur l’étiquette, et la vendeuse ne savait pas ce que c’était!

Qu’est que la Medusa va bien faire de ces trucs là?