Texture fimo à faire soi même

Idées pour fabriquer vos textures vous même et différencier vos fonds des textures du commerce pour créer de façon encore plus personnalisée.

TEXTURE EN LINOLEUM

Avec l’aide de gouges de gravure, le plastique se grave très facilement. C’est une technique utilisée pour la gravure et l’imprimerie de dessins à l’encre sur des grandes surfaces. C’est encore plus facile dans le plastique spécial gravure que l’on trouve dans les boutique beaux arts, mais un bon vieux bout de linoléum peut faire l’affaire.

TEXTURE EN BOIS

Dessiner un motif au crayon sur du bois. Graver à l’aide d’un multi tours (type dremel), pointe fine pour les traits à creuser et changer de pointe pour creuser plus. Essayer avec de la pâte polymère pour voir si le dessin en relief vient bien et changer avec une pointe en pierre pou lisser les motifs et les arrondir (pointe type meule en pierre). Puis essayer de nouveau avec la pâte pour vérifier. La pâte ainsi texturée ne doit pas accrocher en se retirant. On peut aussi relever des motifs sur des choses déjà sculptées comme ce cadre de photo.

TEXTURE EN « n’importequoi »

Faire des ziguiguis en fil de fer, le mettre le plus à plat possible soit de façon aléatoire soit en formant un motif précis. Coller et clouer sur un support en bois. J’ai choisi des clous bombés pour faire des motifs creux ronds.

TEXTURE EN PÂTE DAS

Prendre de la pâte d’argile à séchage à l’air, à modeler comme de la terre avec des outils (couteaux mirettes) et à lisser au pinceau mouillé. Étirer la pâte au rouleau et dessiner grossièrement un motif avec une pointe. Sculpter le motif à l’aide des couteaux et pointes différentes au choix. Lisser avec un pinceau fin mouillé pour réparer les coups prononcés dans la pâte et arrondir un peu les angles. Repasser à la pointe courbe les traces qui auront été trop effacées au pinceau. J’ajoute des petits ronds avec un bouchon de bic. laisser sécher à coeur, retourner de temps en temps la planche pour sécher également le dessous. Je conseille une précouche de fondo gesso avant de peindre à l’acrylique. Pour la solidifier et la rendre utilisable en moulage, sachant que vous allez écraser de la pâte dessus, je conseille de choisir un vernis très résistant ou de la résine à appliquer au pinceau. (voir tuto résine)

Amusez vous bien!

pasta machina

Mon beau cadeau, qu’est ceci?

Ici, tout le monde a une pasta machina (se prononce pasta makina), et parfois, ma voisine me fait goûter ses tortellini maison. C’est délicieux! Sauf qu’il faut se les rouler les tortellini! Elle fait ça devant la télé le soir, comme d’autres font du tricot. J’ai toujours dit que je achèterai jamais cet engin, symbole de la soumission féminine, qui ne peut même pas regarder la télé sans rien faire! Vous pouvez penser que c’est dommage d’être si catégorique, et vous avez raison! Je devrais faire des progrès culinaires, au moins ne plus rien faire brûler… surtout que moi aussi j’aime à faire quelque chose devant la télévision, comme des perles par exemple ! La pasta machina sert aussi à faire le gnocco, sorte de pâte très fine coupée en triangles que l’on frit dans la graisse de porc bouillante comme des beignets, et ça gonfle. C’est délicieux et pas si gras que ça, on le mange comme les tigelle garni ou sans rien.
Ce qui est sûr, c’est que je vais bel et bien mettre dedans de la polymère !