Château ambiance Harry Potter, structure en bois

Pour mon fils, je construis un château en bois. A sa demande il doit être décoré aux couleurs des maisons de Poudlard à l’intérieur, mais ressembler aussi à un château fort pour jouer avec les chevaliers et s’adapter à différents jeux de dragons et pourquoi pas aussi d’extra terrestres. Pour satisfaire sa demande tout en me permettant quelques libertés, j’ai choisi une architecture de style toscan au lieu d’un manoir anglais. Sur une base carrée et haute, les fenêtres seront arrondies, mais je casse la forme de bloc de ces maisons traditionnelles pour que le château soit plus jouable, il faut pouvoir passer les mains dans les fenêtres par exemple alors que les proportions respectées donneraient des ouvertures trop étroites. J’incline également un côté du toit pour pouvoir y coller un décor, probablement un dragon. Les proportions des portes seront aussi exagérées et les balcons ne feront pas le tour complet. Puis pour les coloris, je prendrais quelques liberté sur les motifs mais je tiendrais compte des descriptions des quatre maisons de l’école de sorcellerie au moins pour la grande salle du bas. Les autres salles, comme on change d’avis tout le temps ma foi ce n’est pas encore déterminé, on verra ça plus tard.


J’ai choisi du bois facile à découper pour les formes difficiles à scier, du 10mm en contrecollé. Il mesure 45 x 30 à la base et 60 de hauteur, il a une grande sale au RDC, deux pièces au premier et une salle avec balcon et un cachot au dernier dont la salle est surmontée d’une terrasse.
J’ai d’abord dessiné les emplacements des sols et murs là ou ils seront collés et cloués, puis j’ai dessiné les fenêtres en essayant de les imaginer dans un volume 3D et qu’elles forment un dessin harmonieux une fois les murs montés, pareil pour le balcon et les découpes des portes. J’ai scié les plus grandes formes et poncé les échardes, puis scié plus grossièrement les petites formes (creux des balcons) qui elles seront finies et arrondies avec la Dremel.

Spider




SpiderLes surfaces sont préparées jusqu’aux finitions au papier de verre avant collage pour ne pas avoir à refaire de la poussière et ne pas trop manipuler après avoir mis la colle. Ensuite je commence par coller et clouer un côté et l’étage du bas, puis je place le mur de séparation entre les deux pièces du premier et le plancher du second, ensuite le coté restant et je termine par la pièce du haut et la terrasse. procéder comme ça permet de ne pas avoir à encastrer de mur entre deux plans déjà collés. Il reste à creuser les créneaux sur le toit pour faire un peu plus médiéval, et les petits plans de façade pas encore dessinés que j’avais prévu de faire en dernier une fois le volume bien en place.

Pour voir la photo 11 de la structure finie et occupée de 3 personnages remonter en haut de page. Je connais quelqu’un qui impatiemment surveille le suivi des travaux, son anniversaire est prévu en février et j’espère avoir fini à temps. En attendant j’ai acheté des minis balais et je continue de chiner pour des décors à la mesure de ce château et dans le style Harry Potter.

NOTA:
Cet article fait partie d’une série consacrée au château en bois.
Château ambiance Harry Potter, la structure 1/3
Château ambiance Harry Potter, la couleur 2/3
Dragon en polymère
Château ambiance Harry Potter, finitions en polymère 3/3
Avec un accessoire de plus, le Choipeau  indispensable pour faire son entrée à Hogwarts!

Merci aux membres du groupe pour leurs votes en faveur de ce château, voir l’article de Gadouille sur Parole de pâte : http://paroledepate.canalblog.com/archives/2010/03/04/17097788.html

Haunted House
SpiderPour remercier l’auteur du héro favori de plusieurs générations de lecteurs, voici quelques liens :
http://www.harrypotter.gallimard-jeunesse.fr/site/index.php

Casetta, la maisonette en bois

Voici une casetta de 80 cm de haut, base 40×40 cm. Structure de bois en pin, épaisseur 18mm, collée et clouée. Réalisée de 2003 à 2004 pour ma fille. j’ai photographié les différentes étapes à partir de la maison en bois brut. Elle est en pin de 18mm collée et clouée. Les formes sont sciées à la scie sauteuse, y compris la sirène, et l’objet fini est assez lourd. J’ai utilisé un fondo-gresso comme base à peindre et des couleurs acrylique et flashe, les reliefs sont en faux ciment pierre ponce. j’ai utilisé différentes techniques de collage, du découpage sur feuille de riz au découpages de magazines d’art et de déco (femme Nabis en bas près de l’évier), de collage de mosaïques de pâte de verre, du cerne doré pour des reliefs et aussi de la pâte acrystal à paillettes, bref un peut tout ce que j’ai en stock!

La base de bois est préparée avec du « fondo-gesso » blanc puis je peints par dessus.Quelques reliefs au ciment « pierre ponce » de chez Pébéo, du cerne relief remplis de peinture vitrail, je crois avoir utilisé toutes les différents matières à ma disposition. Une fois les couleurs bien sèches je peux décorer de découpages, les magazines d’art et de déco sont au top pour ce genre de chose.

Une sirène au balcon de la chambre, une salle de bains achetée aux éditions atlas qui dormait depuis des années dans un placard avec un fauteuil et une bibliothèque. c’était l’occasion de les placer. La grenouille sur la photo de la chambre rose est une vraie que j’avais trouvée dans l’atelier un soir de pluie! Le sol du salon avec le damier difforme et sa rosace, furent le travail le plus long. La cuisine, lavabo en pâte das et mosaïque de pâte de verre. Encore du découpage et des fausses mosaïques peintes, ça aussi c’était long!


Le salon fini avec son petit mobilier. la pièce en mansarde sur balcon à point d’eau, eau en résine bien sûre dans laquelle demeure un poisson rouge, que regarde avec attention le chat!

Deux vues d’ensemble, une pas finie, une en fonction avec le bazar de ma fille, sous la lumière du phare (lampe IKEA). Le bord de mer, des pierres ponces récoltées en corse, un coffret au trésor qui contient l’interrupteur, du faux sable en ciment « pébéo », et de la résine pour imiter la mer (voir tuto résine).

On aperçoit sur cette photo, le service de table en fimo rangé sur les étagères et le petit coffre à trésor. Quelques joujoux légo et polly pocket s’adaptent très bien au décor.
Les papier de bonbons, réelle et gourmande trace de vie dans cette casette!

Autres modèles de casettes
Les cadeaux pour mes neveux et nièces de Noël 2003.
De forme plus simple à réaliser, car faits à la chaîne en trois semaines.
Pas de fimo à l’époque, seulement peinture et découpage, étagères et cheminées en bois, carrelage en pâte de verre. Chaque maison a une cheminée en bois et pâte de verre, un coffret peint et décoré et des bibelots découpés.

Crêche 2004 offert à la classe de mon fils en maternelle, avec des personnages en modelage et des décors en peinture en collage et en relief aussi.

Une grande casette nommée « venus » à cause du décors en DAS collé au mur au fond, elle est équipée d’un lavabo décoré de pierres ponces et des mosaïques en pâte de verre et en fimo, le sol est couvert de résine. La plus petite à droite est à une de mes nièces, elle aussi décorée de la même façon que les autres avec en plus un toit panoramique peint façon vitrail incrusté dans le bois de la toiture.

Je crois que pour décorer toutes ces pièces j’ai du fabriquer des centaines de choses, mais le temps est passé si vite!