Les folies de MJ

Quand deux amies d’enfance se retrouvent, et que l’une est modeleuse, elle retombent en enfance!
Voilà ce que MJ, une de mes compatriotes émigrée elle aussi dans la région, m’a fait faire en une journée de bavardages…

De bon matin…
MJ Je veux un sou ! Pas un des tiens, un comme ci et comme ça! Et puis l’arlequin aussi ! Mais pas celui là, plus gros, une fille, non un comme ça, mais long, puis des tronches, sur les groooses perles, non pas des simples, des multiples bariolées, tu me laisse tripatouiller aussi? Beuhaah ! C’est mou ! Je peux lustrer ? ha ha ha ! qu’est ce qu’on est dingue !

Vers 20h…
Medusa Dis, tu veux bien le petit, Cet Arlequin là me plaît plus que l’autre, il est mieux !
MJ Quoi? ça va pas non? C’est pour Noël, j’vais pas en offrir un tout p’tit! T’es dingue !

Pour finir, je l’ai accompagnée pour chercher son amoureux à la gare, « suivez moi ! je connais le chemin! » et on a attendu une demie heure devant la mauvaise gare.
Comme je me perds tout le temps dans cette ville ( quand on a été habituée au baron Haussman, on a du mal ailleurs !) on a tourné un bail avant de trouver le fameux amoureux, qui, s’il l’épouse tout de même, aura  du mérite car nous avons du donner une sacré image de la génétique de notre village! Surtout quand il verra ce que MJ a de plus que prévu dans sa valise, y compris ce qu’elle a choisi pour lui !
Quelques détails:

Celui là, j’en ai fini le montage cet après midi, mais c’est une des farfeluseries d’hier!

Perles fimo montées au crochet

Essai 1 J’enfile d’abord les perles dans le sens du montage, puis crochète le collier.
Une chaînette, une échelle, puis des ronds. Long à faire, mais amusant . Cependant la forme finale ne me plaît pas.
Je casse les 2 maigres franges du bas et je recommence….

Essai 2
Je refais la partie basse, celle du pendentif, en montant d’autres perles en échelle,
ça me plaît encore moins! je casse cette fois absolument tout!

Essai 3 gagnant
Je prends le problème à l’envers, en commençant par crocheter le bas, à partir de la forme choisie sur la photo sans les fils. Je commence le collier à partir du pendentif pour monter les deux côtés en même temps. Les deux fils se crochètent ensemble en haut du cou, pour finir en deux franges perlées.
Entre les perles, le motif rond coquille s’assortit bien au style rétro de la forme.
Cependant, les pompons oranges me crient très fort que je ne serai pas très discrète ainsi décorée!