Crâ-Napperon au crochet

Compil de mes récents napperons au crochet
Compil de mes récents napperons au crochet

Disons la vérité toute nue : je déteste les napperons. J’ai piqué un jour une crise anti-napperons et viré tous ceux que j’ai pu trouver sous les divers objets à mon contact en commençant avec celui sous le vase celui sous le téléphone celui sous le cendrier et je reconnais que le bois la pierre la brique sont bien plus à leur avantage sans être envahis de napperons. Je sais que les griffures dans le vernis sont évitées par les napperons, donc je hais les meubles vernis. La dentelle je l’aime dans l’ameublement un peu, dans les fringues aussi et encore il faut qu’elle soit belle sinon je qualifie la chose de « chiffon ». Mais l’autre soir je m’ennuyais d’avoir fini mon dernier ouvrage au crochet et comme ça sans raison pour m’occuper les mains j’ai fait un napperon, machinalement sans suivre de dessin, et j’ai fait un petit tout simple. Le lendemain j’en ai fait un autre tout aussi simple ne représentant rien du tout à part peut être une fleur. Le troisième soir enfin le naturel chassé revient au galop et le crâne a surgit comme pour me rappeler que ce que je fais ne sert à rien. Devant l’énigme de sa destinée de crâne innocent, j’en ai aussi fait un napperon. La taille du napperon dépend de la duré du téléfilm, un Poirot ça fait un napperon de 15cm de diamètre mais un Barnaby peut faire un bon 20cm!

Maintenant je me demande ceci: Poser ou ne pas poser les napperons sur les meubles? That is the question! En attendant pour ne plus chercher le 1.50 tout fin dans le cabas, je l’ai customisé. Here is l’arme du crime: Objet contondant à pointe courbe servant à prendre un fil dans sa boucle dans un mouvement répétitif compulsif.

Crochet très fin 1,50 customisé en polymerclay
Crochet très fin 1,50 customisé en polymerclay

Quelques gros plans pour les plus curieux …

napperon crâne hexagonal (enfin presque!)
napperon crâne hexagonal (enfin presque!)
version du crâne avec aura verte
version du crâne avec aura verte en fil soyeux
chacun sa couleur!
ici un bleu et un rose, chacun sa couleur!
et avec un cerne noir aux yeux et autour de la tête?
et avec un cerne noir aux yeux et autour de la tête?
2656_crane-vert-2
regard et mâchoire de battant dans un nuage vert délicat

Option possible: En rentrant j’ai posé mon minifone sur un crâ-napperon qui trainait sur mon bureau. Finalement ça peut peut-être servir à quelque chose!

13 réponses sur “Crâ-Napperon au crochet”

  1. Génialissime !!!!! J’adore grave grave !!!! Oh là là j’en veux des tout pareils ! Tu sais ce que je fais, moi, avec les napperons que je trouve ? Je les teins de toutes les couleurs et je les couds sur mes vêtements !
    Oh la vache comme ce serait classe sur mes robes des napperons tête de mort comme ça !
    Bisous géniale méduse !!!!

  2. et bien nous sommes pareilles,chez moi les napperons ont disparus, et voici bien 30 ans que je n’ai pas touché un crochet!!bravo ils sont geniaux et je vois que nous regardons les mêmes choses a la tele!!bz Annie

  3. Justement à ce propos je me demandais si en tableau au mur ou en couture sur des fringues ou sur des sacs ça pourrait faire un effet sympa. J’ai déjà un crâne brodé au dos de ma veste mais c’est un crâne du commerce à coller au fer à repasser. Je suppose que là il faudrait coudre chaque ligne étroite aussi bien que les contours sinon ça s’accrocherait partout, une galère mais avec un effet cool!
    Pour la télé, je dirais qu’on devrait verser une partie de la redevance en Angleterre car les meilleurs programmes sont fournis par la BBC … !!!
    Biz les filles!

  4. OHlàlà ils sont super beaux, j’adore !!!! On les dirait tout droit sortis d’un manoir hanté…J’ai moi aussi le crochet compulsif, moi c’est plutôt devant les matches de rugby (je suis tous les matches de mon équipe favorite -Toulouse- mais mon mari lui regarde TOUS les matches des divers championnats, ça me laisse le temps de crocheter…) Bref je les trouve fantastiques tes crâ-napperons (le nom aussi est trop cool 😉 ) et oui, en applique sur des vêtements ou accessoires ce serait une tuerie (je pense qu’il doit exister des colles exprès) ! Tu devrais publier tes patrons de sur Ravelry…Des bises pluvieuses…

  5. Non, c’est pas compliqué à coudre, moi je le fais depuis longtemps : tu peux le faire à la machine même, ça ne se voit pas si tu prends un fil de la même teinte ! Ensuite tu reprends à la main juste les pointes des picots s’il y en a pour bien les plaquer sur le tissu, c’est pas une affaire ! Moi des napperons j’en mets partout !

  6. donc ça se confirme … t’es habitée … lol
    Moi aussi j’ai viré tous les napperons (pourtant faits avec amour par ma mère) mais en vieillissant on enlève les bibelots qui font durer le ménage trop longtemps 😉 par contre pour rien au monde je n’en remettrai ! surtout des têtes de mort ! lol je ne supporte déjà plus les papillons. ha ha ha. T’as raison, tu m’as laissé plus que perplexe sur ce coup là ! bisous

  7. Des napperons j’en ai plein dans des cartons au garage , héritage des doigts d’or de mes mamies!! Impossible à jeter ,ni à donner ! Je les garde en pensant leur trouver une autre destinée que de ramasser la poussière sur mes meubles… hihihi!! Les tiens sont tops!!! En appliqué sur des fringues….je vote oui!!!!!!! bises

  8. trop drôle !!!
    Je ne suis pas trop napperons non plus….Mais j’avoue que sur le piano ou sous un vase qui repose sur un meuble vernis ou ciré, ça évite les tâches d’eau, les rayures et après, de se taper à réparer….
    Bon ! A part ça, tu t’es encore lâchée avec tes têtes de mort…C’EST PLUS FORT QUE TOI !!! hi !
    Quand peindras-tu un tableau avec tout ce qui t’inspire côté mortel ? Tu aurais des fans, j’en suis sûre ….
    Un préférence pour le 2ème et le dernier avec du vert…brillant !
    Tu peux effectivement les coller avec la poudre pour ourlets qui colle avec le fer chaud…Par contre, il vaut mieux mettre un papier cuisson entre pour éviter de pourrir le fer si il y a excédent et de pourrir le napperons par la même occasion !
    Sinon, il y a les colles-peintures pour dessiner sur les vêtements que j’utilise, même pas besoin du fer et tu peux rajouter des trucs avec les peintures, comme paillettes ou couleurs brillantes, etc….
    Alors ! C’est quoi la prochaine étape pour la guérison complète…. Tu me fais penser aux américains et leurs « machin anonyme » de tout…. Et les mea culpa (au nombre de 5, souvent) qu’ils doivent faire pour se libérer et guérir de leur addiction !!!!!
    Bonne guérison Catherine 😉

  9. @angélique, dommage je ne prends jamais de notes quand je crochète, pareil pour les robes c’est navrant, sur ce coup là pas de « tuto » à fourguer 🙁
    @Tewee, tu sais du crâ-napperon au crâ-napperon-papillon il y a peu …. Moi aussi les bibelots ça me gonfle et mes crâ-napperons n’irons pas dessous, en plus ça serait dommage de cacher le crâne par un vase quelconque non?
    @Lulianne, ma mamie a fait les rideaux de toutes les fenêtres de la maison, j’avoue que ça fait assez classe. Peut être peux tu coudre tes napperons ensemble sur des toiles légères et claires pour de la déco?
    @Pascale, mon retour à la peinture est prévu juste après avoir éclusé assez de crânes en fimo, ça vient ça vient … LOL et non je n’ai pas l’intention de guérir 😉

    @toutes: merci de vos messages, je vois que mes folies même hors argile vous amusent à lire autant que moi à faire. En plus si ça vous fait ressortir vos trésors de famille pour les recycler en plus j’ai fait une bonne action pour votre patrimoine 😉 Aussi ça me réconforte de savoir que même « habitée » comme le dit Tewee, vous êtes là pour soutenir l’artiste. Merci à vous et plein de bises!

  10. Ha ben je crois que l’on a toutes eu notre période napperon ! Moi aussi ça m’a passé. Pourtant j’en ai crocheté et même tricoté plus d’un. Mais je dois dire que tu renouvelles le genre, ils sont terribles et en applications sur des fringues, pourquoi pas, ça doit faire son effet !!!
    Pour recycler les napperons j’ai vu un truc sur Pinterest si je le retrouve je le l’enverrais. biz

  11. alors là tu fais fort medusa, jamais vu des napperons comme ça (j’en ai brodé et crocheté – des « classiques »- dans un temps très ancien mais j’avais vraiment oublié !), ils sont géniaux ! à quand des modèles explicatifs de napperons tête de mort dans un journal d’ouvrages au crochet ?

Les commentaires sont fermés.