Gothic lampe, Queen of Nightmare

queen-of-nightmare-medusacorsica
Gothic lampe, en bois et fimo, sur le thème d’Halloween, Queen of Nightmare

Reprise au goût du jour de cette vieille lampe dont je ne supportais plus d’en voir la couleur! Au goût du jour ou plus précisément dans l’esprit du mois d’octobre avec une présence d’outre tombe pour régner sur des soirées de lectures frissonnantes en digne Queen of Nightmare …. Un bon roman plein de fantômes ou de courtes nouvelles effrayantes sont à l’honneur tout le mois sur la table de nuit, doucement éclairés dans  une ambiance blanche et froide. Puis, quand on croit que c’est fini, qu’on peut enfin poser le livre, éteindre la lampe et fermer les yeux, essayer de rêver … quelque chose nous en empêche … un bruit sous le lit … une lueur dans le noir … un crâne fluo!

interrupteur-lion-1
interrupteur tête de lion et crânes en fimo

Détail au pied de la lampe, un interrupteur fixe est collé sur le socle, les fils sont incrustés dans le bois pour ne laisser visible que le décor en fimo. L’interrupteur choisi est un rond tout simple à gros bouton au centre. La carapace et la face de lion ont été modelés à part puis collés. Le lion est un moulage obtenu à partir d’un souvenir de Venise, les autres impressions sur le décor sont des tampons et autres moulages de crânes variés. Cette lampe était au départ un porte bijoux que j’avais équipé d’un système d’éclairage dans le but d’illuminer ma table d’expo en soirée. La partie boiserie était dans des tons couleurs de feu, trop agressif selon moi pour l’utiliser en objet décoratif en intérieur. Après l’avoir reléguée dans un coin discret quelques années, j’ai eu envie de la remettre en fonction mais après une cure de jouvence. J’ai donc revu l’aspect décoratif pour l’intégrer à une ambiance plus neutre, tout en restant visuellement très présent dans la pièce l’objet se place sans heurter les autres éléments du décor.

Le socle en peinture noire à l’aspect finement perlé accueillera sobrement des bijoux en expo, ou une coupe transparente comme vide poches au quotidien. Les bras de la lampe pourront encore supporter des colliers comme ci contre avec un sautoir et un pendentif, ou simplement interpeller le regard comme se doit de le faire toute œuvre d’art qui ne sert à rien d’autre qu’à interpeller les gens. Christ, policier au carrefour, pierre tombale, porte collier, lampe …. ce sera ce que l’on aura besoin que cela soit!

IMGP0035

Autres lampes customisées ici.

4 réponses sur “Gothic lampe, Queen of Nightmare”

  1. Sans aucun doute, cette lampe ne laissera personne indifférent ! J’admire l’interrupteur, quelle idée ingénieuse de l’avoir habillé de la sorte ! J’ai bien deux ou trois lampes qui traînent encore dans un carton, je n’ai pas voulu les jeter en déménageant mais je ne les aime plus, du coup tu me donnes des idées……..!!!
    Bises

  2. sans aucun doute il ne faut jamais rien jeter 😉 J’ai commencé en récupérant une lampe avec un abat-jour en laine, très ringard des années 80, en remplaçant la laine par un montage de perles. Puis si tu t’y plonges tu verras que c’est pas si compliqué de désosser une lampe, même un interrupteur ce n’est pas compliqué à démonter et remonter. Celui là, le rond, est un peu plus compliqué que ceux avec un côté on et un côté off, car c’est à chaque pression du rond que ça va de on à off, donc le montage est différent et j’ai du demander conseil à mon mari pour éviter le court-jus. Déjà customiser les abat-jours c’est une étape sympa et sans risque. Tu trouveras des idées aussi dans les articles des autres lampes publiées ici dans un article récapitulatif, plus anciennes certes mais toujours amusantes à utiliser, dont j’ai ajouté le lien en bas d’article. Bises!

Les commentaires sont fermés.