Décor de pièce montée MJetGio


MJ et G, le couple de l’année « fimo »

Rien de farfelu dans ce mariage, non non ! Seulement la déco du gâteau qui est un peu inhabituelle ! J’envoie le dessin de base à MJ, et elle hurle dans mon msn : Mais mon fiancé est plus asperge que radis ! Alors, je retouche un peu le gars en modelage et ça donne du Wallace aux yeux verts, sauf que je fais pas Gromit ni Ginger en mariée, faut pas pousser non plus !

Une fois les têtes d’oeufs approuvées, je passe à l’attaque des costumes. Les cheveux gominés bouclés à la mode maschile d’Italie, et des tortillons géants à la  frency sixties ou plus simplement « téléphones » pour Elle. Le fond de robe en marbre blanc sera recouvert de mokumé blanc à la feuille de métal comme la chemise de Monsieur.  La préparation du motif « corsite » est élaborée exprès pour ce couple qui s’épouse dans l’île de beauté le 16 juin. Je prépare donc une base noire et blanche aux motifs impériaux que ce couple ne mérite sûrement pas de lignée, mais au moins de classe ! Le futal Monsieur en corsite de sa seigneurie qui le lie bien symboliquement à sa nouvelle terre du même décor, car même arrivé par le bateau en provenance du nord, d’ou ses ancêtres sont repartis après être venus si longtemps, quand on épouse une corse, on épouse la corse aussi. Quelques fleurs, les perles de mémé et un joli noeud pap, reste à dire « OUI » et ….. hop!

Après cuisson et ponçage lustrage, il faut « kitcher » un peu avec de l’or.

J’ai un billet de retour mais je n’ai pas regardé la date …. à plus !

8 réponses sur “Décor de pièce montée MJetGio”

  1. Tes sujets de pièces montées sont super délirants !!!!
    Ca change de tout ce qui se fait habituellement ….
    Pas encore marie (mais on y pense cela fait 17ans que l’on vit ensemble),si je passe le pas, je te promet de faire appel a toi !!! Car j’adore …

  2. Délirant!

    les mariés ont du rire toutes les fois qu’ils se sont regardés.
    Comme moyen d’arrêter les conflits de ménage commandez vos personnages de gâteau de mariage à Médusa.

Les commentaires sont fermés.