Mort aux taches : Provenance directe de Corse


Introspection : plusieurs façons de faire, voici celle d’un philosophe…

Un petit coup de soleil de mon pays reçu par la poste électronique, que je vous propose d’écouter.
Bronzage du neurone libérateur assuré ! Comme quoi, y’en a encore qui pensent et qui le disent en chantant !
Chanter l’histoire, les histoires vraies comme les romances, chanter la vie quotidienne, chanter son regard, chanter ses amours, … , chanter ses « raz le bol  » s !!! Pas de « realtv » à l’américaine, une invitation à un simple chant entre copains, à côté de chez vous, sachez écouter et vous saurez comprendre vos voisins d’outre la « mare »…

Merci isa pour le lien!
3/4/07 :  Merci à « Corsile » d’avoir pris le temps de nous écrire les paroles en commentaire.
24/4/7 : Merci à Corsicanova de m’avoir envoyé ses liens d’articles pour vous en informer
Liens proposés :
Interview de l’auteur
Le phénomène
N’oubliez pas de feuilleter le blog artistique sur lequel vous êtes, en commençant par cliquer sur la bannière en haut pour retrouver la page d’accueil, et de consulter les catégories dans la colonne pour cibler les thèmes, les TAGs sont aussi disponibles.
Merci et bonne balade chez moi! Ciao ! Medusa

23 commentaires

  1. c’est pas moi c’est lui!

    Je ne suis ni l’auteur ni l’interprète! Je ne fais que faire passer ce que j’ai reçu dans ma bal….Si l’auteur passe ici, qu’il se signale, il sera le bienvenu!

  2. Du port d’Ile Rousse, Jusqu’à Bonifacio, Cinquante mille segues, Vivaient sur l’Ile de Pasquale Paoli,

    Alors dites leur que ceux sont des cloches, Et d’une race pure, Et qu’ils ont peur des képis,

    A leur naissance, Leur père leur a dit, Que ce seraient des enfants sans souci, Qu’il comblerait le moindre des crédits,

    A l’âge de huit ans, Le portable à l’oreille, A l’âge de dix ans, Les lunettes Chanel, A l’âge de quinze ans, Les chaussures Prada A l’âge de vingt ans, La voiture de papa.

    Et mort aux tâches, A ces enfants gâtés, Qui se montent la sega devant les français, Ils n’ont pas de classe, Ils n’ont que la monnaie, De leurs parents naïfs et de l’Etat français,

    Oh zitte qu’est ce qu’on fait ce soir, Et on ira ce le boire au Line

    En descendant le cours, Ils passent d’abord au Rex, C’est là qu’ils se la pêtent Avec trois folles du sexe Ils passent à l’Oriente, Pour draguer les mineures, Terminent à l’Aventure, Et passent pour des branleurs,

    Oh zitté, je me suis pris un coghju ce soir, Oh va bé facce de moi

    Et mort aux taches, Aux étudiants ratés, Qui fuient les bancs d’la fac, Pour les bars de Corté, Ils n’ont pas de classe, Ils n’ont que la monnaie, De leurs parents naïfs et de l’Etat français,

    Aho on va faire un poker

    Sur les murs de notre île, Ils taguent arabi fora, Ca me rappelle une doctrine, Celle des français d’abord, Ils tapent sur Sarkozy, Mais ils sont pire que lui, Je crois même qu’ils sont proches, De ce vieux Jean Marie,

    Et mort aux tâches, A ces petits fachos, Qui trahissent la Corse, Et tous nos idéaux,

    Ils n’ont pas de classe, Ils n’ont que les idées Du racisme primaire, De certains français,

    Quant à mon héritier, Je voudrais qu’on l’éduque Dans la légalité, Loin des bars de Corté, Qu’on lui apprenne l’histoire de la Constitution, Pour qu’ils ne chantent pas de chansons à la con,

    Et mort aux tâches, A ces petits fachos, Qui trahissent la Corse, Et tous nos idéaux,

    Ils n’ont pas de grâce, Ils n’ont que les idées, Du racisme primaire, De certains français,

    Et mort aux tâches, A ces enfants gâtés, Qui se montent la sega, Devant les français,

    Ils n’ont pas de classe, Ils n’ont que la monnaie, De leurs parents naïfs Et de l’état français,

    Et mort aux taches, Aux étudiants ratés, Qui fuient les bancs de la fac, Pour les bars de Corté,

    Ils n’ont pas de classe, Ils n’ont que la monnaie, De leurs parents naïfs, Et de l’état français, De leurs parents naïfs, Et de l’état français,

    De leurs parents naïfs, Eteint Eteint Ecoute il est en transe ; Senti que e voce, Ao toutes les fins elles sont comme ça ; On nage en plein cliché, aller monte E di u statu francese,

    Ao basta ao tu t’es pris pour Maï, oh ma chi sega.

    enjoy =)

  3. en boucle

    coucou ma méduse préférée, olivia écoute cette chanson en boucle, elle est géniale, véridiqueeeeeeeeeeeeee!!!!!
    bises de corse

    domi

  4. impecccccable…

    tout(ou presque…) a été dit dans cette reprise.meme si certains la trouveront dérangeante, il faut avouer qu’il n’y a pas l’once d’une invention dans le contenu.
    à titre personnel, je suis ravi de constater que des personnes pensent juste et ose le clamer haut et fort.ce n’est que trop rare pour etre signalé.félicitation et encore merci pour cette audace et cette créativité.

  5. merci

    tout droit de normandie j ai passer qlq semainea cozzano et la j ai entendu cette chanson ki je peut le dire donne la bone humeur des le reveille

  6. Traduction en espagnol, 😉

    Desde el puerto de Ile Rousse hasta Bonifacio, cincuante mil pajeros vivían en la isla de Pascual Paoli.
    Entónces, dígaselo que son unos boludos y de raza pura, les tienen miedo a los milicos.Cuando Nacieron, sus padres les dijeron que serán hijos sin preocupaciones, porque se harán cargo de los créditos.
    No bien cumplen 8 años, ya tienen celular, a los 10 años, las gafas Chanel, a los 15 años, los zapatos Prada y a los 20, el coche de Papá.
    Que se Mueran los Pajeros, a estos hijos malcriados, que actuan de cancheros delante de los franceses. No tienen ninguna elegancia sino el dinero de sus padres ingénuos y del estado francés.

    Oh Che qué hacemos esta noche, vamos a tomar algo en Line?

    Al Bajar la Avenida, primero pasan por el Rex, y ahí se hacen los cancheros con 3 locas por el sexo. Pasan por el Oriente para ligar a las menores y terminan en el Aventure en donde los toman de pajeros.

    Oh Che, me puse en pedo anoche, de la pu… madre

    Que se mueran los pajeros, aquellos estudiantes fracasados que huyen los bancos de la facultad para irse a los cafés de Corté. No tienen ni elegancia sino el dinero de sus padres y del estado francés.

    Dale, vamos a jugar al Poker!!

    En los muros de nuestra isla, escriben « Árabes afuera!,eso me hace recordar una doctrina, la de « los franceses, primero », maldicen a Sarkozy, pero son peores que él, me parece que estén aun más cerca del viejo Jean Marie

    Que se mueran los pajeros, Aquellos pequeños fascistas que traicionan Córcega y todos sus ideales.
    No tienen ninguna elegancia sino unas ideas de racismo primario de algunos franceses

    En cuanto a mi heredero, quisiera que lo educaran en la legalidad, lejos de los cafés de Corté, que le enseñaran la historia de la constitución y que dejaran de cantar estos temas de mierda..

    Ceci es un petit clin d’oeil depuis l’argentine a José et Daniel du groupe I mantini, ainsi qu à tous mes professeurs d’espagnol… de Bastia 😉
    ( ils verront par eux même que j ai utilisé des expressions propres aux argentins, ) 😉

  7. les notes

    maintenant qu on connait les paroles y faudrait savoir les notes a la guitare pour jouer morts aux taches aux taches du continent.merci de me renseigner.

  8. vraiment bravo, ya rien dautre à dire, cette chanson elle est magnifique, véridique et splendide, moi je suis du cap, je suis fière d’être corse et aussi de voir que des gens comme vous ont le courage de crier tout haut ce que certains n’ose même pas chuchotter
    S. a tutti

  9. C’est Jolie ici toutes ces couleurs !

    C’est trés coloré j’aime bien votre site, merci de perpétuer le principal de cette chanson, d’origine qui s’applique à TOUS !
    De France ou de Navarre c’est pareil partout.

    Mémoire de mon Amie Basque décédé cette nuit à la prison de Fresnes en grève de la faim et de la soif, Y’en a marre, LIBEREZ NOS PRISONNIERS POLITIQUES !

    Je revendique Amnistie !
    Et tant pis à qui cela ne plaît pas.

    Lô***

  10. Terrible !

    Très content d’avoir découvert cette superbe chanson (qui est en fait une « reprise », voir une adaptation, de Cayenne du groupe Parabellum)

    Félicitations aux auteurs et bise à tous ceux que ça fait vibrer, ça fait du bien aux oreilles et ça donne du courage par les temps qui courent…

  11. Enfin….

    Youssri,25 ans, comédien, français d’origine arabe né en corse ou 2 chances sur trois de finir terroriste!(cemme je le dis dans l’un de mes sketches), Quel bonheur d’entendre cette chanson! tant d’esprit dans une parodie! devrions nous etre surpris quand on sait que l’auteur est un prof de philo a Corte.Je ne le connais pas personnellement mais j’aimerais beaucoup! je fais écouter cette chanson à tout le monde sur le continent car ras le bol qu’on me dise que tout les corses sont racistes!voilà une belle reponse, merci mr le prof de philo!!!!

  12. BRAVO

    votre chanson ne peut pas être plus réaliste ! bravo bravo !! tout est génial les paroles et la musique. je l’écoute en boucle !
    j’ habite à côté de Bonifacio mais ne suis pas corse d’origine et, pourtant je me considère comme corse !
    bravo bravo bravo et merci

  13. Bravo, c’est hélas, on ne peut plus réaliste, mais l’auto-dérision n’est-elle pas une preuve d’intelligence ?
    J’aimerais beaucoup trouver l’intégralité du texte, il manque plusieurs couplets par rapport à la version complète.

  14. trop bien

    jdr ste chanson trop bien j’ai photocopie les parole et je chante le weeck-end avec des potes

    chiao

  15. bravo la chanson

    étan tunisien né a ajaccio j ai connu de pré le racisme et croyé moi mais j ai aussi vecu avec mes amis d enfance corse ou sarde dans notre petit kartier ou tout le monde fai parti de la famille avec l ospitalité et la solidarité des habitants pur moi c ca ke je retien vive la corse et s et habitants ke je retien et pour le reste j ai oublié et c bien grace a c et corse ki mon apri a étre tolérant et avant toute race y a k une race c l humain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

êtes vous un humain? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.